Brigitte Bardot interpelle l'Europe !

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot demande à l'Union européenne d'interdire la "pratique barbare" du gavage des oies et des canards pour la production de foie gras, dans une lettre ouverte au commissaire à la Santé, Vytenis Andriukaitis, rendue publique aujourd'hui. L'ancienne actrice, reconvertie dans la défense des droits des animaux, tient à s'"associer à l'initiative" du ministre danois de l'Agriculture, Dan Jorgensen, qui a saisi le commissaire pour obtenir cette interdiction, selon ce courrier diffusé par la Fondation Brigitte Bardot. "De nombreux Etats membres (une majorité) ont déjà pris des dispositions dans ce sens, il serait donc logique d'harmoniser les textes en bannissant cette pratique cruelle, indigne des normes européennes prétendues soucieuses du "bien-être animal", écrit-elle.

Source : Cliquez ICI

...

Gavage des oies et canards: Brigitte Bardot demande à l'UE de l'interdire

Gavage de canard à Soultz-les-Bains en Alsace, le 18 novembre 2014. (Illustration)

Gavage de canard à Soultz-les-Bains en Alsace, le 18 novembre 2014. (Illustration)

Brigide Bardot n'a rien perdu de sa détermination à défendre la cause animale. Dans une lettre ouverte contre le gavage des oies et des canards, et demande ce mardi à l'Union européenne d'interdire cette pratique qu'elle juge comme étant "une horreur". La Fondation Brigitte Bardot lance dans le même temps une campagne-choc.

Bardot ne lâche rien dans sa lutte pour défendre la cause animale. Elle demande à l'Union européenne d'interdire la "pratique barbare" du gavage des oies et des canards pour la production de foie gras, dans une lettre ouverte au commissaire européen à la Santé, Vytenis Andriukaitis, rendue publique mardi.

L'ancienne actrice, reconvertie dans la défense des droits des animaux, tient à s'"associer à l'initiative" du ministre danois de l'Agriculture, Dan Jorgensen, qui a saisi le commissaire pour obtenir cette interdiction, selon ce courrier diffusé par la Fondation Brigitte Bardot.

La France, premier producteur mondial de "l'horreur"

"De nombreux Etats membres (une majorité) ont déjà pris des dispositions dans ce sens, il serait donc logique d'harmoniser les textes en bannissant cette pratique cruelle, indigne des normes européennes prétendues soucieuses du 'bien-être' animal. Mon pays, la France, est le premier producteur mondial de cette horreur qu’est le foie gras. Une souffrance extrême pour les millions de canetons gavés par des procédés mécaniques douloureux, enfermés dans des cages individuelles interdites depuis janvier 2011 partout en Europe… sauf en France où la réglementation n’est pas respectée!", dénonce-t-elle.

La Fondation Brigitte Bardot annonce qu'elle lance ce mardi une campagne-choc contre le foie gras. Un spot sera ainsi diffusé sur plusieurs radios françaises. En marge d'un dialogue très dur, la voix off, explique: "Le foie gras, ce n'est pas du plaisir, c'est de la souffrance. Ne mangeons plus la maladie". Cette dernière phrase fait référence au "foie malade, 10 fois plus gros que la normale de ces animaux".

La fondation avait récemment dénoncé une autre pratique qui vise à arracher les plumes de ces mêmes animaux vivants pour fabriquer des duvets.

Nonobstant la violence qui accompagne la campagne de la Fondation, sans doute peu compatible avec l'atmosphère de joie censée régner pendant cette période de fin d'année, le message pourrait trouver un écho favorable auprès des Français. Un récent sondage OpinionWay pour l'association L214 rendu public ce 20 décembre, montrait que près d'un Français sur deux, soit 47%, est favorable à l'interdiction du gavage des oies et canards. Peut-être enfin une bonne nouvelle pour la Fondation Brigitte Bardot.

Source ; Cliquez ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elisa 24/12/2014 12:38

On fait de plus en plus n'importe quoi.
Que ce soit, des escargots, des homards, des oies, des canards, des veaux, et même des humains , on fait n'importe quoi.
C'est abominable et effrayant !