Brigitte Bardot supplie les Français de ne plus manger de viande de cheval

Publié le par Ricard Bruno

Grande fervente du droit des animaux, Brigitte Bardot souhaite aboutir à la fin de la consommation de la viande de cheval, une pratique déjà très marginale en France.

Brigitte Bardot supplie les consommateurs français de cesser totalement de manger de la viande de cheval pour obtenir l'abolition de l'"hippophagie", dans une lettre ouverte rendue publique lundi par sa fondation.

L'ancienne actrice, qui a eu 80 ans en septembre, explique qu'elle espérait obtenir pour son anniversaire "l'abolition de l'hippophagie et l'abolition des sacrifices rituels sans étourdissement". "Je suis infiniment triste et ma désillusion est grande car le président Hollande m'a écrit que le gouvernement ne pouvait donner suite aux deux demandes, si importantes et attendues depuis 30 ans", écrit-elle.

Une viande déjà très peu consommée

Brigitte Bardot juge ce refus "d'autant plus inacceptable" que la quantité de viande de cheval consommée en France "ne dépasse pas 0,3% de la consommation globale de viande". "En aucun cas", une interdiction "n'aurait pu compromettre 'l'équilibre d'une filière très importante pour la ruralité'", ajoute-t-elle. "Je compte désormais sur l'aide des consommateurs français en les suppliant d'arrêter de manger du cheval afin d'obtenir, grâce à eux, ce que les gouvernements me refusent depuis 30 ans", conclut Brigitte Bardot. En trente ans, la consommation de viande de cheval s'est effondrée en France, diminuant de près de 72%. Elle est ainsi passée de 85.000 tonnes à 20.000 tonnes de 1981 à 2012, selon le ministère de l'Agriculture. La viande la plus consommée en France reste le porc (36%), suivie du boeuf (30,2%) et de la volaille (29,3%).

Source : Cliquez ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article