La fondation Brigitte Bardot boycottée par les médias !

Publié le par Ricard Bruno

Campagne choc contre le foie gras

La Fondation lance le 23 décembre 2014 une campagne « choc » contre le foie gras sur Radio Classique, France Bleu, France Info… Vous pouvez l'écouter en bas à droite de cette page.

Voici le texte du spot :

« Elle – « cette fois je fais les choses en grand… »

Lui – « ma chérie, c’est pas vrai… tu achètes du foie gras ??? »

Elle – « non, je vais le faire moi-même : 80 millions de canetons naissent chaque année pour en produire.

Je vais m’en procurer, gaver les mâles, broyer les femelles, comme le font les industriels.

Lui – « et alors ?.. »

Elle – « alors ?  une fois malade, leur foie sera d’un volume 10 fois plus gros que la normale.

Mais quand on aime, on ne compte pas ! Tu vas te régaler ! »

Voix off - Le foie gras, ce n’est pas du plaisir, c’ est de la souffrance. Ne mangeons plus la maladie.

C’était un message de la Fondation Brigitte Bardot.

Plus d’informations sur fondationbrigittebardot.fr   »

29 décembre 2014 : Le spot informatif de la Fondation est retiré des antennes radio du service public

Alors que les filières viandes/produits laitiers matraquent les Français à longueur d’année, via des financements publics, de publicités trompeuses pour ne pas dire mensongères, le spot informatif* de la Fondation Brigitte Bardot sur la production de foie gras a été retiré des antennes radio du service public sous la pression de la filière foie gras. Pourtant, les consommateurs ont le droit de savoir que la production de foie gras entraîne le broyage de millions de canetons femelles et la souffrance des mâles gavés avec force au point de rendre leur foie difforme et malade. Oui, le foie gras est bien le produit d’une maladie, la stéatose hépatique, la production française n’est pas « artisanale » mais industrielle, en batteries de cages… interdites, depuis 2011, partout ailleurs en Europe ! Pour Christophe Marie, Porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot : « C’est doublement scandaleux, d’abord les conditions de gavage, puis cette censure qui s’abat systématiquement lorsqu’on dénonce l’exploitation animale. On ne doit pas rester insensible face à la barbarie, il faut dénoncer et abolir. Le foie gras c’est de l’élevage intensif, une production cruelle qui fait honte à la France, la Fondation Brigitte Bardot poursuivra son action afin de dissuader les consommateurs d’acheter de la torture en boîte. »

 

Commenter cet article

Diane 07/01/2015 07:03

oui je partage l'avie de Gualyvo ! pour l'argent, il y aura toujours des prétextes à l'exploitation animale tout comme à l''exploitation humaine d'ailleurs...beaucoup n'ont pas encore compris que nos sorts sont liés...ce qu'on permet d'un côté sur les animaux, on le permet et permettra de l'autre (avec et par d'autres moyens) sur les humais....c'est en effet le tiroir caisse qui règle la donne ajoutés à cela, pour certains, un égo démesuré et la soif de pouvoir...

Gualyvo 30/12/2014 19:09

Ben voyons faut pas nuire au tiroir caisse de l'industrie et chaîne alimentaire, qui s'enrichissent au détriment des animaux, en se foutant éperdument des terribles souffrances qui leur sont infligées.