Saint-Malo. Un navire de l'ONG Sea Shepherd à visiter dans le port

Publié le par Ricard Bruno

En escale à Saint-Malo jusqu'à lundi, le Brigitte Bardot, un navire de l'ONG Sea Shepherd livre ses secrets aux visiteurs qui souhaitent monter à bord.

En escale à Saint-Malo jusqu'à lundi, le Brigitte Bardot, un navire de l'ONG Sea Shepherd livre ses secrets aux visiteurs qui souhaitent monter à bord.

Un navire de la flotte de l’ONG maritime Sea Shepherd est en escale dans le port. Les membres de l’équipage accueillent les visiteurs jusqu'à lundi.

Quand on se balade au pied des remparts, le long des quais de Saint-Malo, difficile de ne pas remarquer le Brigitte Bardot, un navire de la flotte de l’Organisation non gouvernementale maritime Sea Shepherd qui a, depuis quelques jours, jeté l’ancre dans la cité corsaire. Avec son allure digne des vaisseaux spatiaux de Star Wars et son pavillon noir de pirate, l’engin peut sembler effrayant. Pourtant, à son bord, la petite équipe qui s’y trouve est au contraire très chaleureuse.

Sea Shepherd

Fondée en 1977 par Paul Watson, un écologiste canadien, l’ONG Sea Shepherd a, depuis quelques années, su se faire connaître du public grâce à des actions coups de poing. « Nous essayons de faire respecter les lois, là où il n’y a personne pour le faire », explique Carlos Bueno, capitaine du navire, qui a rejoint l’ONG dans les années 1990. Ancien membre du salvamento marítimo (N.D.L.R. : l’équivalent espagnol de la SNSM), il a finalement tout lâché il y a cinq ans pour être à plein-temps au service de l’ONG.

Visites guidées et sensibilisation

L'équipage du Brigitte Bardot invite les visiteurs à monter à bord. À l'intérieur, vidéo à l’appui, le capitaine explique son combat, ses dangers et les enjeux de demain. Parmi les visiteurs, des enfants écoutent ces récits avec attention. « Quel monde va-t-on leur laisser demain ? », s’interroge Carlos, pour qui la sensibilisation des populations est une mission aussi importante que la lutte contre les baleiniers asiatiques. Le bateau est présent jusqu’à lundi devant les locaux du port de plaisance, bassin Vauban. Visite de 14 heures à 18 heures (en semaine) et de 10 heures à 14 heures et de 16 heures à 18 heures (le week-end). Gratuit.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article