Roger Vadim, la passion des femmes...

Publié le par Ricard Bruno

Le cinéaste Roger Vadim disparaissait le 11 février 2000 à soixante-douze ans. Retour sur la vie et la carrière de ce grand séducteur avec cinq actrices qu'il a aimé , de Brigitte Bardot à Marie-Christine Barrault, qui ont aussi partagé sa vie.

Le cinéaste Roger Vadim disparaissait le 11 février 2000 à soixante-douze ans. Retour sur la vie et la carrière de ce grand séducteur avec cinq actrices qu'il a aimé , de Brigitte Bardot à Marie-Christine Barrault, qui ont aussi partagé sa vie.

Brigitte Bardot, Et Dieu créa la femme

En mai 1950,  Brigitte Bardot a 16 ans et fait la une du magazine Elle. Vadim tombe sous son charme et organise une rencontre chez Marc Allégret. C'est le coup de foudre. Leur liaison, tenue secrète, dure deux ans. Le mariage a lieu le 21 décembre 1952, Brigitte Bardot à 18 ans. 1956, Vadim réalise son premier film, Et Dieu créa la femme, dans lequel il met en scène sa jeune épouse. Brigitte Bardot devient un mythe, tombe amoureuse de  Jean-Louis Trintignant et divorce de Vadim en 1957.

 

Annette Stroyberg, Les Liaisons dangereuses 1960

Roger Vadim se consacre essentiellement à la réalisation. Et c'est sur un tournage qu'il rencontre la très belle Annette Stroyberg qu'il épouse en juin 1958. La même année, l'actrice danoise, âgée de 21 ans, fait ses débuts au cinéma, grâce à son mari qui l'engage dans Les Liaisons dangereuses 1960 où elle donne la réplique à Gérard Philipe. Son apparition nue dans le film provoque un scandale, mais n'est pas Brigitte Bardot qui veut et la critique est acerbe. De leur union naît une fille, ils divorcent en 1960.

 

Anette Stroyberg dans Les Liaisons dangereuses

Anette Stroyberg dans Les Liaisons dangereuses

Catherine Deneuve et Le Vice et la Vertu

Roger Vadim ne reste pas seul très longtemps. Un an après son divorce il rencontre Catherine Deneuve, elle a 17 ans. Encore un coup de foudre. C'est le mariage puis un fils, Christian Vadim né le 18 juin 1963 et encore le cinéma. Un premier grand rôle pour la toute jeune actrice dans Le Vice et la Vertu, librement inspiré des oeuvres du marquis de Sade. C'est ce film qui va la révéler - devenue blonde - aux yeux du grand public.

Jane Fonda et Barbarella

Mais déjà une autre histoire d'amour se profile. Elle débute à Paris en 1963, entre Jane, une beauté blonde américaine de 27 ans et Robert. Il l'épouse le 14 août 1965 à Las Vegas après deux ans de vie commune. De leur union nait une fille, Vanessa. Jane Fonda n'en est pas à son premier film lorsque Vadim l'invite dans son adaptation de la bande dessinée Barbarella, un porno spatial soft. Le film sort le 25 octobre 1968. En lui confiant le rôle principal Vadim la propulse au rang de sex-symbol.

Marie-Christine Barrault

C'est un Roger Vadim assagi qui croise la route de Marie-Christine Barrault au Festival du film policier de Cognac en 1990. Il tourne désormais pour le petit écran. Il a 60 ans, elle en a 44. Ils ne croient plus à l'amour et pourtant il est bien là le grand amour de leur vie. Marie-Christine Barrault, la dernière épouse, tient régulièrement des rôles dans ses téléfilms (Amour fou, Mon père avait raison, Un Coup de baguette magique...) ou feuilletons. Leur mariage dure jusqu'à la fin, le réalisateur meurt le 11 février 2000 à Paris à l'hôpital, à l'âge de 72 ans, des suites d'un cancer.

Photo de une : Annette Stroyberg et Roger Vadim.

Source : Le Figaro.fr : http://evene.lefigaro.fr/arts/actualite/roger-vadim-la-passion-des-femmes-3357078.php

Publié dans le web en parle

Commenter cet article