L'université de Strasbourg va enseigner le droit de l'animal

Publié le par Ricard Bruno

Grumpy Cat.

Un animal a-t-il des droits ? Peut-il être responsable ou à défaut, qui peut l'être pour lui ? Alors que l'Assemblée nationale a reconnu aux animaux la qualité symbolique d'« êtres vivants doués de sensibilité » en votant, le 28 janvier, la loi de modernisation et de simplification du droit, les avocats de la cause animale vont avoir leur diplôme bac+5 dédié en France : le Centre européen d'enseignement et de recherche en éthique (Ceere) de l'université de Strasbourg propose en effet, à compter de la rentrée 2015, un master Ethique et sociétés avec une spécialisation « Animal : science, droit et éthique ». Lire : Les animaux sont désormais officiellement « doués de sensibilité » Défenseurs de la cause animale et vétérinaires pourraient être les premiers à s'intéresser à cette formation. Mais pas seulement. « Le droit de l'animal et son enseignement sont des vecteurs de conciliation et de communication entre les utilisateurs, les propriétaires d'animaux domestiques ou d'élevage et le grand public », précise le Ceere. L'objectif de la formation est de maîtriser les règles applicables aux bêtes afin d'assurer une protection plus efficace et ce, quelle que soit la destination finale de l'animal à protéger, qu'elle soit récréative, scientifique ou … alimentaire. Dans un même TD, pourraient donc se retrouver des défenseurs de la cause animale comme des futurs juristes de l'industrie pharmaceutique ou de l'agroalimentaire. Au programme de cette première année de formation, figure entre autres la définition de l'animal et de sa sensibilité, les animaux et la recherche, la brevetabilité de l'animal... Les étudiants, quel que soit leur projet professionnel , seront conduits à réfléchir « aux questions d'éthique que posa la souffrance animale et à la réponse que peut apporter la loi censée concilier des intérêts parfois contradictoires », souligne le Ceere. Lire l'entretien avec le juriste Jean-Marc Neumann : Les animaux reconnus comme « êtres sensibles », un pas « totalement symbolique »

Source : Cliquez ICI : http://campus.lemonde.fr/campus/article/2015/04/10/l-universite-de-strasbourg-va-enseigner-le-droit-de-l-animal_4613148_4401467.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elisa 10/04/2015 22:52

C'est tellement mieux, que d'apprendre aux jeunes la corrida.