Lourdement armée, cette femme traque les braconniers pour défendre les animaux d'Afrique !

Publié le par Ricard Bruno

Vous ne connaissez sûrement pas son nom, et pourtant Kinessa Johnson mériterait d'être connue et reconnue ! Elle fait partie de ces femmes qui luttent pour la protection des espèces en voie de disparition. Après avoir fait l'Afghanistan avec l'armée américaine, celle qui est aussi instructrice de tir, vétérinaire et mécanicienne a décidé de changer de vie. En effet, la jolie jeune femme est devenue... chasseuse de braconniers en Afrique !

 


A son retour d'Afghanistan, Kenissa rend sa plaque et intègre la VETPAW (groupe d'anciens combattants habilités à protéger la faune africaine). Cette ONG basée à New-York opère sur le continent africain et réunit d'ex-officiers reconvertis dans la lutte contre le braconnage. Ils utilisent donc leur savoir-faire pour mener à bien cette mission, cela va du maniement des armes au repérage de suspects en passant par la filature et l'observation.

 

L'ancienne militaire possède des armes redoutables et qui ne laissent que très peu de chance à celui qui se retrouve dans son viseur : un fusil d'assaut Petra 300 WM ainsi qu'un Glock 43. Cependant, derrière cette apparence de brute épaisse, Kinessa n'est pas du genre à tirer sur tout ce qui bouge, elle n'est pas une tueuse dans l'âme !


Concrètement, son job, c'est de patrouiller avec les gardes et les soigneurs pour surveiller les territoires d'animaux sauvages ou les réserves, mais aussi et surtout de traquer les braconniers. Une tâche difficile car ces derniers sont souvent rusés et bien équipés. Leur activité est responsable du trafic de marchandises illégales provenant d'espèce menacées comme les défenses d'éléphants ou les cornes de rhinocéros.

Mais ne vous voilez pas la face non plus, en dernier recours, sa mission consiste aussi à abattre les braconniers qui mettent sa vie et celles des patrouilleurs en danger. Une méthode parfois radicale mais qui malheureusement s'avère être le seul moyen pour mettre fin, ou du moins réduire, le braconnage...

Voici les animaux les plus connus que Kinessa défend :

 

 

 



Heureusement qu'il y a des gens comme elle !

Commenter cet article

ibrahim mamane 01/06/2015 16:05

on doit bouter le braconnage à jamais et pour toujours

Elisa 10/04/2015 08:46

Bien obligés d'en arriver là . Y a pas le choix.
Les braconniers eux ne prennent pas des gants.