Le syndicat ovin de l’Ariège veut supprimer les loups et les ours de la biodiversité

Publié le par Ricard Bruno

Bien sur ...non mais on se fout de nous ! mais alors supprimons les imbéciles et pourquoi pas les CONS ! non mais je rêve ! qu'on foute la paix aux loups et aux ours ! un point c'est tout !

Bruno Ricard

 

Franck-Watts

La semaine dernière, s’est tenue pendant plusieurs jours la Foire de Tarascon, qui permet de «découvrir l’élevage ovin ariégeois», selon ses organisateurs. L’événement a malheureusement été une occasion pour les bergers de s’afficher ouvertement anti loups.

 

La Foire de Tarascon est présentée comme la «vitrine» de l’élevage ariégeois, région qui produit majoritairement des agneaux (destinés au marché de la viande). La profession semble cependant en difficulté : «Au fil des années, les éleveurs sont de moins en moins nombreux. Aujourd’hui, on en compte 350, dits professionnels, sur le département », note La Dépêche, qui ajoute que les terres d’élevage sont souvent «des zones où malheureusement, des prédateurs font leur apparition (…) Face à cela, les éleveurs ont tendance à se sentir désarmés ».

« La loi nous empêche de protéger nos troupeaux »

Et le quotidien local de donner la parole à Franck Watts, le Président du syndicat ovin de l’Ariège. «La biodiversité ce sont les brebis, les vaches et les chevaux dans les estives, pas les loups, ni les ours », affirme ce dernier, qui déplore que «la loi nous empêche de protéger nos troupeaux », et se dit très inquiet.

Voilà une bien curieuse vision de la biodiversité, très sélective, et qui ne présage rien de bon pour la sécurité du loup dans les parages, d’autant plus lorsque l’on sait que les syndicats d’éleveurs français ont l’oreille de la ministre de l’Ecologie (Ségolène Royal), contrairement aux associations de protection animale, qu’elle a toujours refusé de recevoir…

 

Source de l'article : Cliquez ICI : http://www.planeteanimaux.com/sujet/2015/05/27/le-syndicat-ovin-de-lariege-veut-supprimer-les-loups-et-les-ours-de-la-biodiversite/005156

 

Publié dans le web en parle

Commenter cet article