Abandon d'animaux : Frédéric Lefebvre propose de durcir la peine encourue

Publié le par Ricard Bruno

Le député LR des Français de l'étranger, Frédéric Lefebvre

Le député LR des Français de l'étranger, Frédéric Lefebvre Crédits photo : François BOUCHON/Le Figaro

LE SCAN POLITIQUE - Le député «les Républicains» (LR) des Français de l'étranger a déposé une proposition de loi

L'ancien ministre Frédéric Lefebvre s'engage sur un dossier de saison: l'abandon des animaux de compagnie. Le député «les Républicains» (LR) des Français de l'étranger a déposé mardi une proposition de loi pour durcir les sanctions contre les prioritaires qui délaissent leurs «amis» à quatre pattes. Aujourd'hui, un tel délit est sanctionné par une peine pouvant aller jusqu'à deux années de prison et 30.000 euros d'amende. L'élu veut porter la peine à trois ans et 45.000 euros. A quoi s'ajouterait la confiscation de l'animal, rapporte metronews.

Frédéric Lefebvre s'étonne que le vol d'animaux est plus durement sanctionné que l'abandon de ces derniers. C'est cette incongruité qui l'a poussée à déposer son texte pour harmonier les peines. Et ce un an après le Parlement ait reconnu aux animaux un statut «d'être vivant doué de sensibilité».

Plaidoirie pour les poussins mâles

«Chaque année, plus de 60 000 animaux de compagnie sont abandonnés par leurs propriétaires sur les routes de France, et une recrudescence de ces abandons est enregistrée au moment des vacances estivales», écrit le parlementaire sur son site internet.

Les chiens et les chats ne sont pas les seuls à pouvoir compter sur la bienvaillance de Frédéric Lefebvre. Le 14 juillet dernier, l'élu a aussi posé une question écrite au ministre de l'Agriculture pour dénoncer le broyage des poussins mâles, les femelles étant les seules à être conservées. «En France, ce sont environ 50 millions de poussins mâles qui sont ainsi éliminés de façon particulièrement cruelle au premier jour de leur vie», note-t-il. Et de demander «si le ministre envisage d'instaurer de façon obligatoire en France la méthode de prédétermination du sexe des poussins».

Source de l'article : Le Figaro

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

wettle 30/07/2015 23:32

Merci infiniment Monsieur pour ce que vous faites pour les animaux il est plus que temps que tous gouvernements confondus de surcroît la France se penche sérieusement sur la condition des animaux sur le triste sort qui leur est réservé et sur l'exploitation des animaux en général.
Les animaux ne sont pas "des machines à produire" (je pense aux fermes de la honte et de l'horreur)
Il est temps également que la population ouvre les yeux sur toutes les atrocités et maltraitances des animaux de ferme et des abattoirs et cessent de manger les animaux !
Végétarienne de naissance par immense compassion et grand respect des animaux, de toutes vies animales je rêve d'un monde meilleur pour eux fait de paix, de respect, de reconnaissance et de liberté !

Bernie 29/07/2015 21:50

Bravo Monsieur LEFEBVRE. Je vous soutiens à 100 %.