Brigitte Bardot furieuse après la mort du lion Cecil, elle demande l’extradition de Walter Palmer !

Publié le par Ricard Bruno

La mort du lion Cecil, animal vedette du Zimbabwe, a secoué le monde. La barbarie avec laquelle le dentiste, Walter Palmer, s’est appliquée à tuer cet animal pourtant protégé et en voie d’extinction. Furieuse, Brigitte Bardot n’a pas tardé à réagir via une lettre publiée sur son compte Twitter. Elle y demande notamment une punition sévère pour ce crime inhumain.

C’est avec horreur et effroi que les médias relayaient la mort du lion Cecil, abattu par un dentiste du nom de Walter Palmer. Après une chasse de plusieurs heures durant lesquelles ce vieil animal d’un parc du Zimbabwe a été traqué, il a finalement été tué de façon barbare, après avoir été décapité et dépecé.

Depuis, les réactions se multiplient sur la toile et plusieurs demandes d’extradition du responsable de cette barbarie afin qu’il réponde de ses crimes, ont été effectuées. La ministre de l’Environnement du Zimbabwe partage également ce souhait et espère ainsi que le britannique sera puni sur le territoire où il a arraché la vie à l’un des animaux les plus respectés du pays.

Depuis le tollé médiatique, Walter Palmer s’est exprimé et a assuré avoir été trompé par les guides locaux, pensant qu’il exerçait sa passion en toute légalité. Toutefois, cela n’a pas empêché au braconnier de demander à ce qu’on lui envoie la tête du défunt animal en guise de trophée.

"C’est écœurant"

Furieuse, Brigitte Bardot a exprimé sa tristesse, sa colère et son effroi dans une lettre publiée via son compte Twitter : "Walter Palmer, le serial killer qui vient d’assassiner Cecil, super lion icône du parc national Hwange au Zimbabwe, n’en était pas à son premier crime : ours, rhinocéros, panthères… sont quelques-uns de ses trophées affichés avec fierté. Cet immonde individu qui achète scandaleusement la mort d’animaux sauvages protégés, en voie d’extinction, porte atteinte au patrimoine naturel de l’humanité et mérite une punition plus qu’exemplaire ! La lapidation médiatique dont il fait l’objet ne fait que confirmer la révolte que provoque cette soif de sang, ce plaisir de domination, ce loisir de tuer, cette traque immonde dont a été victime Cecil, ce lion magnifique !

Cette ordure n’est, hélas, pas la seule. La chasse aux trophées est très prisée par de nombreux pervers qui, pour des sommes rondelettes, achètent le droit d’abattre certains vieux félins, éléphants ou autres retraités de parcs nationaux… Ils profitent aussi de la misère humaine pour acheter et corrompre des gardes censés protéger les animaux menacés. Le fric meurtrier pourrit, ensanglante les mains et l’âme de ceux qui le dilapident dans la destruction des animaux et de la nature, c’est écœurant. J’espère que les Etats-Unis répondront à la demande d’extradition du Zimbabwe pour que ce criminel soit puni plus sévèrement encore que ses complices dont la culpabilité est infiniment moindre" a-t-elle écrit.

Source : Non stop people


 
Brigitte Bardot furieuse après la mort du lion Cecil, elle demande l’extradition de Walter Palmer !

Commenter cet article

Ross Wind 07/08/2015 03:57

Comment peut-on prendre plaisir à tuer un si bel animal? Depuis la mort de ce lion à crinière noire, cette question a été posée des milliers de fois. La nature n’est pas l’exclusivité des chasseurs, mais appartient à tous. Déjà, trop de dommages ont été faits, trop d’espèces disparues. La mort illégale de Cécile est la goutte qui a fait déborder le vase.

TOUTES LES ESPÈCES EN DANGER DOIVENT ÊTRE PROTÉGÉES.

Le « roi des animaux » est une icône depuis les tout débuts de la civilisation en Mésopotamie. Aucun animal dans l'histoire n'a eu autant d'attention que le lion et pourtant il est peu connu, car beaucoup d'idées erronées circulent à son sujet. On gagnerait à mieux le connaître.

Dans l'antiquité les rois mésopotamiens et égyptiens avaient des animaux dans leur ménagerie privée, tigres, ourses bruns, léopards, hyènes, buffles, etc., et bien sûr les lions qui vivaient tous en Mésopotamie à cette époque là. Des combats étaient organisés. De nombreux artefacts démontrent que les lions étaient observés dans la nature et en captivité en de nombreuses comparaisons étaient forcément faits. On a établi que le lion dominait les autres animaux, il était une force de la nature, le plus puissant, le guerrier, le gardien, le prédateur suprême. Le titre « roi des animaux » vient de l'antique Mésopotamie. L'archéologie prouve la domination du lion dans le règne animal. Pendant des millénaires, les lions étaient à la fois l'espèce la plus rependue sur la terre et le félin le plus grand de taille qui n’a jamais existé (ceux qui ont vécu au Canada par exemple).

Le lion « roi de la forêt ou roi de la jungle » vient étonnamment de l'Inde où malgré sa présence dans des régions plus restreintes à cause d'un climat et environnement trop humide pour lui occupa pendant des millénaires dans le pays des tigres, une place primordiale.

Étant roi des animaux, seuls les rois de l'antiquité s'accordaient le privilège de les chasser et de les garder. Le lion était le symbole suprême du pouvoir, de la force, de la noblesse, de la bravoure, de la férocité, mais également de la justice, car il a l'étonnante faculté pour un prédateur aussi puissant de parfois épargner des vies. Les gens de l'antiquité ont remarqué qu'ils étaient le plus souvent les vainqueurs des combats d'animaux qu'ils organisaient. Aussi, en tant que guerrier suprême, les lions étaient le symbole de victoire. Pratiquement tous les dieux et déesses de la guerre de l'antiquité de Mésopotamie, de Grèce et romaine, avaient des caractéristiques ou des liens quelconques avec le lion.

Pour montrer leur puissance, les rois de l'antiquité tuaient le roi des animaux et démontraient ainsi à leurs sujets qu'ils avaient le pouvoir sur la nature. Avec le temps le droit de chasser le lion fut accordé aux restes de la noblesse et à toutes personnes ayant autorités puis bien plus tard, aux chasseurs sportifs. Dans l'histoire le lion fut probablement le prédateur le plus chassés, le lion à crinière noire le plus convoité des trophées. Le lion est par nature intrépide et était victime de son courage légendaire. Il n'avait pas de prédateur qui représentait un plus grand challenge que lui, capable de régulièrement charger seul un groupe de chasseurs même s'il avait l'occasion de prendre la fuite. Son audace et sa férocité sont encore plus grandes quand il est blessé.

Le lion est unique de bien des façons. Il est le seul félin vraiment social. Il est celui qui possède les meilleures proportions hauteur vs longueur. Il y a que deux félins parmi les 10 mammifères les plus rapides sur terre, le guépard et la lionne. Le « National Geographic » reconnait que le lion est en haut de la liste des animaux les plus résistants de la planète. Ce sont les lions qui chassent avec régularité les plus gros gibiers et les plus agressifs sur terre. Le mâle à crinière noire est parmi les animaux les plus territoriaux de la planète. C'est un spécialiste du combat et de la chasse au gros gibier. Il n'y a probablement pas de vie plus brutale sur terre que ceux des lions et particulièrement des mâles.

Bien sûr il y a bien plus à dire sur cet animal. La prochaine fois qu'on parle des lions il serait bien de se remémorer comment cet animal a marqué l'humanité.

wettlé 01/08/2015 21:09

Un immense BRAVO ET MERCI A BRIGITTE BARDOT !
Militante aux côtés d'Associations de défense et protections des animaux j'apprécie beaucoup Brigitte Bardot pour tous les combats qu'elle mène également pour protéger tous les animaux, je partage entièrement ses convictions quant aux animaux.
Je suis dans une douleur profonde suite à la mort horrible et inacceptable du LION CECIL et je n'ai qu'un souhait que cette ordure que l'on ne peut appeler "humain" soit PUNI ET CONDAMNE pour ce crime odieux et révoltant de façon exemplaire et lourde afin que cesse définitivement ces chasses aux trophées et chasses d'animaux sauvages !
Nous devons tous faire pression sur les autorités et gouvernements compétents pour qu'une loi défendant et protégeant totalement les animaux sauvage soit non seulement élaborée mais appliquée dans l'urgence !
Il doit y avoir la chasse aux ordures ignobles et au braconnage pour protéger tous les animaux !
Ma seule consolation se trouve dans le nombre incroyable de personnes scandalisées par la mort
DE CECIL en exigeant que justice soit faite !