Anti-corrida : un aficionado tente de le tuer, il témoigne

Publié le par Ricard Bruno

L’opposition à la corrida est de plus en plus véhémente cette année en France. Huit jeunes militants de la cause animale (7 hommes et 1 femme) ont sauté dans les arènes de Béziers le 16 août, afin de «perturber» et de «retarder le massacre de 6 taureaux».

C’est lors de l’ouverture de la corrida de Béziers que les activistes, qui criaient «corrida basta !», ont sauté sur la piste depuis les gradins. Là, ils ont recouvert le sable de clous, avant d’asperger les toreros d’un produit chimique rendant leurs costumes importables, afin que le combat soit retardé, voire annulé.

Des clous inoffensifs pour le taureau

clous_beziers02Les anti-corrida, qui affirment n’être affiliés à aucune organisation ou association de défense animale, nous ont affirmé avoir passé un mois à organiser cette opération. L’un d’entre eux qui, âgé de 24 ans, préfère rester anonyme, nous a confié que les clous éparpillés sur la piste étaient de très petite taille, de façon à être totalement inoffensifs pour le taureau, mais en revanche redoutables pour les matadors et leurs chaussures à la semelle très fine.

Avant d’être traînés hors de l’arène par la sécurité, les militants disent avoir été roués de coups de pieds et de coups de poings. L’un d’entre eux a même été étranglé si sévèrement, que la trace des mains de son agresseur sont toujours visibles sur son cou (voir photographie ci-contre). «Pour une fois, c’est la police qui m’a sauvé », indique-t-il, à tout juste 18 ans.

Tentative de meurtre

clous_beziers03«Deux aficionados me tenaient les bras tandis qu’un troisième me frappait dans les côtes. Un autre encore, qui était en face de moi, m’a serré au niveau du cou avec l’intention de m’étrangler jusqu’à ce que mort s’en suive, en représailles d’une action qui était pourtant non-violente. Un cinquième aficionado a demandé à ses comparses de m’entraîner dans le hall afin qu’ils puissent «s’occuper de moi loin des regards»… J’étais sur le point de perdre connaissance lorsque la police est intervenue pour me sauver de ces barbares », nous révèle-t-il.

Les activistes furent sortis des arènes sous les huées de milliers de personnes impatientes de pouvoir assister au massacre de six taureaux. Ils ont ensuite été maintenus 3 heures en garde à vue. Néanmoins, ils se félicitent du «succès » de leur action, qui a nécessité que le personnel des arènes ratisse méticuleusement le sable de la piste avec des râteaux très fins, entraînant un retard de près de 20 minutes pour le début du spectacle.

« On arrive, et ce ne sera pas avec des roses ! »

Ils affirment avoir d’autres opérations similaires de prévu, qui cibleront d’autres corridas à venir. Quant aux méthodes qu’ils envisagent d’employer, ils ont préféré garder le silence, tout en suggérant que des casques et des masques à gaz pourraient être utilisés très prochainement.

«Ce qui est sûr, c’est que nous n’avons pas prévu d’arrêter. Tant que les hommes tortureront un animal sans défense, tant qu’ils continueront à manquer de respect à la vie, nous serons là. Je ne peux pas en dire plus à propos de nos projets, mais les méthodes douces sont derrière nous. On arrive, et ce ne sera pas avec des roses ! », nous a enfin livré un autre animaliste.

Planète Animaux est un site indépendant et gratuit. Si cet article vous a plu, soutenez-nous ! Faites-nous un don en cliquant ici. Merci !

Texte : Carole Raphaelle Davis

A propos de l’auteur : Carole Raphaelle Davis est une personnalité franco-américaine très investie dans la cause animale. Parallèlement chanteuse et actrice, elle a collaboré avec Prince, et fait des apparitions dans divers longs métrages et séries télévisées (Sex & The City, Star Trek Voyager, etc.). Carole a également écrit le livre « Dog of a Hollywood Wife », qui évoque les excès de la vie à Hollywood, du point de vue d’un chien. Mais surtout, Carole est directrice de la Companion Animal Protection Society, une organisation qui se bat contre les usines à chiots et les animaleries véreuses. Régulièrement, elle écrit dans Planète Animaux pour dénoncer des maltraitances animales.

Source : Planète animaux : http://www.planeteanimaux.com/sujet/2015/08/23/anti-corrida-un-aficionado-tente-de-le-tuer-il-temoigne/006018

Commenter cet article