Brigitte Bardot avait raison : Ségo va créer une brigade du loup

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot avait raison de fustiger le ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, qui s’avère décidément peu écologiste et responsable sur la question animale.
 
Dans sa lettre adressée à Ségolène Royal le 7 juillet dernier, Brigitte Bardot avait raison de fustiger le ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, qui s’avère décidément peu écologiste et responsable sur la question animale. BB a même été visionnaire et fulgurante en lui signalant que les loups étaient en danger de mort comme les agneaux que les éleveurs défendent : « Ma Fondation tente, en vain, depuis des mois de vous présenter les expérimentations menées pour protéger les troupeaux d’éventuelles attaques de loups. Le collectif Cap Loup, dont ma Fondation est membre, essuie le même refus de dialogue, le même mépris, mais vous ouvrez votre porte aux lobbies de ceux pour qui la nature doit être sacrifiée. Autoriser les tirs sur une espèce protégée, au cœur des parcs nationaux, est une honte, un scandale ! […] Madame la Ministre, annulez ces arrêtés lâches et écoutez, enfin, les arguments de ceux qui agissent pour la préservation de la biodiversité, la cohabitation des espèces sauvages et du pastoralisme. » BB ne pouvait mieux écrire. Quelle prescience de la part de notre icône nationale, doublée d’un bel animal ! Depuis sa réintroduction en 1992, le nombre de loups augmente en France. Ils seraient plus de 300 à l’heure actuelle. Une « brigade d’appui aux éleveurs » va donc être constituée pour parer aux attaques des prédateurs, a annoncé, le samedi 18 juillet, Ségolène Royal, trois jours après qu’un jeune mâle a été abattu en Savoie en toute légalité. On marche sur la tête. D’ici fin août, en région PACA et en Savoie, cette « brigade du loup » qui devrait s’appeler « brigade anti-loup » – composée de dix agents titulaires du permis de chasse – veillera sur les troupeaux les plus vulnérables des éleveurs et aura le loisir de tirer sur un loup en trop. Cette brigade interviendra aussi en appui des agents de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS). Lire aussi : Rétropédalage dans le Nutella Ségolène Royal « n’exclut pas d’étendre ce dispositif à d’autres départements dans le cadre d’une coopération avec les collectivités locales volontaires ». Elle prend « acte du fait que les attaques de loup ont doublé en 5 ans » (8.500 brebis victimes pour la période juillet 2014 – juillet 2015). Rappelons, aussi, que le nombre de bêtes attaquées par les loups a augmenté de 30 % en 2014. Il y a donc bien un problème lupin qu’il ne s’agit pas de nier, mais de réévaluer sous un autre jour plus équitable, pour les loups comme pour les agneaux. Comment ? D’abord en réintroduisant le loup dans son espace naturel. Ensuite en incitant les éleveurs à construire des enclos solides et le plus haut possible. Enfin en sanctionnant par le vote toutes les femmes et hommes politiques qui nous racontent la fable du grand méchant loup. Après les innombrables chasses sanglantes et les multiples battues au loup, 36 d’entre eux sont visés par certains préfets et couverts par le ministre. La « brigade anti-loup » s’inscrit dans un processus global où le lobby des éleveurs et des chasseurs joue un rôle capital. Sauvons les loups avec les protections nécessaires pour les agneaux ! D’ailleurs, l’un ne va pas sans l’autre dans une perspective réellement écologique de préservation de la biodiversité.
Source : Boulevard Voltaire

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lamothe 10/08/2015 19:59

et ca se dit ministre de l'ecologie va falloir revoir le ptit robert

wettle 03/08/2015 15:06

Une véritable honte cette Royal qui continue de se ranger du côté des chasseurs, des éleveurs mais paradoxalement jamais du côté des animaux alors qu'elle est soi disant "ministre de l'écologie" la vaste blague..........
Nous devons tous faire pression sur cette ministre afin qu'elle laisse tomber son projet "de brigade des loups" !
c'est scandaleux choquant et inacceptable honteux !
elle ferait mieux d'essayer de comprendre les loups et de mettre en place des mesures où ils pourraient vivre en paix et en liberté sans être "traqués et tués " par des ordures qui se disent
"humaines" !
Boycottons cette ministre qui est tout sauf pour l'écologie et les animaux !

Diane 03/08/2015 07:34

Le loup est toujours représenté comme l'animal à haïr : que ce soit dans des films, etc...on le présente comme la bête à abattre depuis la nuit des temps alors ceci entraîne cela...il faudra du temps pour le réhabiliter dans l'esprit des hommes...