Sauvée d'une agression par une chienne abandonnée, elle adopte l'animal

Publié le par Ricard Bruno

 

Sauvée d'une agression par une chienne abandonnée, elle adopte l'animal

Les vacances sont souvent synonymes d'abandons d'animaux. Des animaux qui ne manquent pourtant pas de générosité envers les humains, comme le rapporte le Plymouth Herald. Georgia Bradley, étudiante originaire de Cornouailles (Royaume-Uni), passe ses vacances en Crète avec son petit ami. Alors que ce dernier se désaltère dans un bar de Georgioupoli, la jeune touriste part se promener sur une plage de l'île.

Mais sa balade prend un mauvais tournant lorsque deux hommes l'accostent et la pressent à venir boire un verre. Face aux refus répétés de la jeune femme, ils deviennent violents, l'un deux lui saisit le bras. Prise de panique, la touriste britannique voit alors arriver une petite chienne noire. "Elle est sortie de nulle part et a commencé à aboyer en sautant", raconte Georgia Bradley. L'animal les harcèle au point qu'ils prennent la fuite. Pour Georgia, la situation est claire : "Elle m'a sauvé. Elle a du sentir que quelque chose n'allait pas".

De retour au Royaume-Uni, elle décide de l'adopter

En revenant à son appartement, Georgia est suivie par la petite chienne, qu'elle prénomme Pepper. "Un lien instantané s'est créé entre nous", avoue la jeune femme. Mais les vacances s'achèvent pour le couple de Britanniques, qui repartent en Angleterre le lendemain. Ils sont contraints de laisser l'animal, et prennent la route de l'aéroport. "Nous nous sommes retournés et Pepper courrait derrière la voiture. C'était bouleversant, se souvient Georgia. Quand je suis revenue à la maison, je ne pouvais m'arrêter de penser à elle. Deux semaines plus tard, j'ai pris le premier vol que j'ai trouvé."

L'étudiante retourne alors où elle a failli se faire agresser. Pepper est là. "J'ai pris un vrai risque parce que je ne savais pas si j'allais pouvoir la retrouver. Mais quand je l'ai vue sur la plage, j'ai su que j'avais pris la bonne décision", explique Georgia. Elle entreprend alors les démarches auprès des autorités crétoises pour adopter la chienne, qui lui confirment qu'elle est errante et n'a pas de propriétaire. La jeune Britannique fait donc pucer et vacciner l'animal, qui reçoit un passeport pour l'Angleterre. Après trois semaines en quarantaine obligatoires, Pepper peut enfin voyager. Et réserve une autre surprise à sa nouvelle maîtresse : une semaine après son arrivée, elle a donné naissance à six petits chiots.

Commenter cet article