COMMUNIQUÉ DE L’ÉQUIPE ANTI PARCS MARINS

Publié le par Ricard Bruno

COMMUNIQUÉ DE L’ÉQUIPE ANTI PARCS MARINS

Comme vous avez pu le constater, nous avons appris cet après-midi le décès de l’orque Valentin. Nous nous joignons à la douleur des soigneurs, qui n’y sont pour rien dans ce drame et ont malgré tout fait le maximum pour garder les animaux en vie ces derniers jours. Nous savons que les salariés qui s’occupent des animaux à Marineland les aiment profondément, et s’occupent d’eux avec toute l’attention et l’amour possible. Nous n’avons jamais eu de doute là-dessus. Nous sommes plutôt rassurés de savoir que malgré leur détention forcée, ces animaux sont tout de même entre les mains de soigneurs aimant pour s’en occuper. Ils essayent tant bien que mal chaque jour d’améliorer leur vie en captivité, et de ce fait, nous ne pouvons pas leur en vouloir. Les personnes que nous pointons du doigt ne sont pas ces soigneurs, mais les dirigeants du parc, qui se font des millions d’euros sur le dos des animaux. Pour eux, seul le bénéfice compte. Même si les soigneurs à Marineland donnent tout pour les animaux du parc, les ordres et les décisions se font malheureusement dans les bureaux. Par ailleurs, nous ne pouvons accepter de savoir que si ces animaux ne s'étaient pas trouvés pas dans ces bassins, rien de tout cela ne serait arrivé. Pouvez-vous imaginer leur stress et leur angoisse cette nuit-là ? À l’agonie, coincés derrière des vitres, sans aucune échappatoire ? Nous craignons malheureusement d’autres décès dans les jours à venir. Le stress, l’eau souillée, et la perte de Valentin sont des facteurs qui pourraient causer aux orques de nombreux problèmes de santé, mais également des problèmes psychologiques importants. A noter que Freya, l'orque matriarche, est décédée il y a moins de 4 mois et que chaque perte est une épreuve pour chacun d'entre eux ! Même si les familles d’orques que nous pouvons observer en captivité sont bien souvent constituées par des inséminations artificielles, ces animaux cohabitent ensemble toute leur vie. Nous pouvons donc bien évidemment imaginer le choc émotionnel pour ces orques quand un des leurs disparaît brutalement. Nous pensons qu'il est largement plausible que Valentin ait souffert de la perte de sa maman il y a 4 mois. Aujourd'hui, les orques doivent faire le deuil de deux de leurs compagnons de vie. Pour information, l’orque Wikie refuserait de s’alimenter depuis plusieurs jours, ce qui est très inquiétant. Etant la demi soeur de Valentin, il y a des chances que son état empire suite à la mort de celui ci... Nous comptons suivre de près cette affaire et espérons que les dirigeants auront une transparence concernant l'état des orques (avec preuves). Nous tenons encore une fois à adresser notre soutien aux soigneurs, mais également à toutes les personnes qui sont dans le combat de la captivité et qui ont été fortement affectés par la mort de Valentin, et des dizaines d’autres animaux présents au parc. C’est dans cette dure épreuve que nous devons rester soudés, et ne pas perdre notre espoir ni notre motivation ! Les vrais amoureux des orques les aiment libre et oublient leur égoïsme de pouvoir les avoir sous la main... Il est temps qu'on leur rende la liberté qu'ils méritent... En hommage à VALENTIN, après 19 ans de servitude...

L'équipe ANTI PARCS MARINS

Commenter cet article

Diane 14/10/2015 08:48

RIP bel ami...

réveil.urgent.des.masses 14/10/2015 08:19

Si seulement vous saviez.....aluminium dans l'eau du robinet qui provoque Alzheimer que seul le silicium organique peut nettoyer (prêle)banques qui détiennent les médias et vous mentent car ruinées. ...tout ceci prédit depuis des siècles....
Ce livre doit être le virus de vérité car vous devez vous insurger contre l'injustice qui nous entoure...Voir Pierre Jovanovic et le Général Tauzin
http://laveritenevousplaira.wix.com