Les premières images du massacre du requin tigre

Publié le par Ricard Bruno

L’association Sea Shepherd dénonce les conditions dans lesquelles les requins prélevés sont en réalité massacrés, images à l’appui.

 
Facebook Sea Shepherd Ile de La Réunion- Officiel
Facebook Sea Shepherd Ile de La Réunion- Officiel
 
Une image sanglante du massacre circule sur les réseaux sociaux. On peut lire le commentaire suivant sur la page Facebook de Sea Shepherd Réunion:

"Témoignage et images sur le déchainement de violence barbare dont sont victimes les requins à la Réunion. Massacrés sur la base de mensonges et autres interprétations délirantes de la réalité, ceux qui sont grassement payés pour mener ces pêches absurdes n'ont même pas la décence d'enlever la vie avec dignité à ces animaux non seulement innocents mais aussi essentiels aux équilibres de l'écosystème côtier de notre île".

Il y a deux jours, suite à la divulgation de cette information, le collectif des associations Sea Shepherd ASPAS Fondation Brigitte Bardot, Longitude 181, Sauvegarde des Requins, Vague, Tendua, Requin Intégration avaient rédigé un communiqué. Ils y dénonçaient ces conditions inhumaines, observées par un témoin et appelaient aux témoignages.

"Nouvelle bavure du comité des pêches

Quelque jours après le requin blanc, espèce protégée par la convention de Bonn dont la France est signataire et exécuté sur ordre du comité des pêches ,un requin tigre a été massacré dans des conditions ignobles par des pêcheurs mandatés par le comité des pêches

Nous demandons aux personnes qui auraient filmé,ou photographié cette scène de bien vouloir prendre contact , via Facebook par exemple, avec une des associations de notre collectif:

Cette façon de tuer semble habituelle des pêcheurs mandatés par le CRPEM puisque l'un d'entre eux s'était même vanté publiquement de massacrer à coups de marteaux sur la tête avant de les relâcher, les requins prétendument libérés .

Nous rappelons que plus d'une centaine de requins tigres et bouledogues ont été appâtés et massacrés en moins d'un an sur quelques kilomètres entre St-Gilles et la baie St Paul , ce qui en fait la zone la plus pêchée au monde sous prétexte fallacieux de sécurité et que jamais les observations de requins n'ont été aussi nombreuses .

A titre de comparaison , l'ensemble des filets et drums lines du Kwazulu Natal pêchent environ 30 tigres et 9 bouledogues en moyenne par an sur prés de de 400 KMS de côtes et le Natal Shark Board lui même désire abandonner cette méthode barbare d'un autre siècle .

Cap requin 2 et les bavures du CRPEM donnent une image désastreuse de la France et de la Réunion, dans le monde et ne servent qu'à augmenter le risque pour les usagers, au seul profit du comité des pêches et de la carrière d'un fonctionnaire".
 
 
Facebook Sea Shepherd Ile de La Réunion- Officiel
Facebook Sea Shepherd Ile de La Réunion- Officiel
 
Source de l'article : Cliquez ICI :

Commenter cet article

Diane 25/10/2015 06:52

Quand on pense à la beauté de cette île, quelle tristesse de voir ça ! mais un peut partout malheureusement, il y a toujours des individus qui se comportent sans foi ni loi...les voyous (et le mot est faible) : les massacreurs, les tortionnaires, les exploiteurs, sont de toutes catégories et partout !..Bien que les méthodes soient différentes, chacune dans une spère particulière, c'est une mentalité qui existe à tous niveaux