La loi contre la maltraitance des animaux passible de 5 ans de prison a été approuvée au Pérou

Publié le par Ricard Bruno

La plénière du Congrès de la République a approuvé au Pérou, à l'unanimité, la loi sur la protection des animaux et la prévoyance qui prévoit des sanctions contre les abus et la cruauté causée par les humains.

Avec 90 voix pour, zéro contre et zéro abstentions, elle sera intégrée en tant qu'article 207-1 du Code Pénal pour sanctionner d'une peine de prison de 3 ans maximum avec 100 à 180 jours d'amende, les responsables de cruauté envers les animaux.

En cas de décès de l'animal, cette peine passe à 5 ans de prison avec amende de 360 jours et interdiction de posséder un animal à nouveau.

Début novembre, la Commission Justice du Congrès avait accepté de modifier le projet de loi mais n'a pas encore envisage d'inclure les corridas et les combats de coqs standards dans celui-ci, ce qui laissent les promoteurs de ce type de combats et événements exemptés de punition.

Voici ce que le texte considère comme abus envers un animal : abandon ou séquestration dans des lieux inadéquates, torture ou punition avec des instruments infligeant la douleur, empoisonnement avec des substances à des fins non-thérapeutiques et mutilations (à condition que celles-ci ne soient pas liées au problème de l'hygiène).

Les activités impliquant souffrance, douleurs, submersion intentionnelle, souffrances inutiles et torture sont également proscrites et soumises aux punitions de cette loi. Le but étant d'endiguer l'esprit de perversité à l'encontre des animaux.

Source de l'article : Cliquez ICI : http://new.likemag.com/fr/la-loi-contre-la-maltraitance-des-animaux-passible-de-5-ans-de-prison-a-ete-approuvee-au-perou/44246

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elisa 29/11/2015 19:16

on progresse petit à petit,
le Portugal d'où je reviens pourrait faire mieux pour la protection animale.