Perpignan: Il massacre un chat pour «passer ses nerfs»

Publié le par Ricard Bruno

carte de Perpignan carte de Perpignan - Capture d'écran Google map

Un homme, interpellé lundi pour s’être acharné sur un chat, décédé le lendemain de ses blessures, a expliqué son geste pour «avoir voulu passer ses nerfs sur quelque chose », rapporte L’Indépendant. L’affaire s’était déroulée le 29 octobre à Rivesaltes, à proximité de Perpignan. Le procureur de la République avait été saisi à la suite d’une plainte de l’association les Chats d’Oc, qui «se bat pour essayer de résoudre le problème des chats errants sur la commune de Saint-Estève». Les fondations 30 Millions d’amis et Brigitte Bardot se sont portées partie civile.

«Une violence sans nom»

Agé de 30 ans, l’homme, qui réside à Saint-Estève, sera jugé le 21 janvier. Il aurait été identifié grâce à l’exploitation de la vidéosurveillance. Il répondra du chef d’accusations de «sévices graves ou acte de cruauté envers un animal domestique.» La vidéo montre un homme frappant l’animal à de multiples reprises avec un bâton. «Il s’est acharné sur elle avec une violence sans nom.»

Depuis plusieurs années, Hélène, bénévole de l’association, s’occupait de Véra, cette chatte de 13 ans, stérilisée et identifiée par l’association quelques années plus tôt, qui avait toujours vécu dans la rue. C’est elle qui l’a retrouvée dans un trou, le lendemain de l’agression. «Elle n’a pu être évacuée que le lendemain et a été transportée en urgence chez un vétérinaire. Elle a dû être mise sous morphine tant ses douleurs étaient insupportables, précise l’association. Elle est décédée de ses blessures quelques heures plus tard, le vendredi matin.»

Source de l'article : Cliquez ICI : http://www.20minutes.fr/montpellier/1728735-20151112-perpignan-massacre-chat-passer-nerfs

Publié dans le web en parle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article