« L’animal n’a pas d’intelligence », selon la FNSEA (interview)

Publié le par Ricard Bruno

Planète Animaux a rencontré Arnold Puech d’Alissac, représentant de la FNSEA, pour évoquer la place des animaux dans la ruralité, mais aussi discuter des méthodes d’élevage, notamment dans le cadre des élevages intensifs. L’homme a, bien évidemment, tenu des propos que les défenseurs des animaux ne peuvent que désapprouver. A regarder jusqu’au bout…

Pour information, Arnold Puech d’Alissac est, entre autres, Membre du Bureau et du Conseil d’administration de la FNSEA ; Président de la FDSEA de Haute-Normandie ; 1er Vice-Président de la Chambre régionale d’agriculture de Normandie.

Source de l'article : Cliquez ICI : http://planeteanimaux.com/sujet/2015/03/16/lanimal-na-pas-dintelligence-selon-la-fnsea-interview/004056

Publié dans le web en parle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

GOUDET 26/12/2015 19:11

Cet homme possède une intelligence, il peut répondre à des questions d'une façon hypocrite. Il faut être intelligent pour être hypocrite. Il vit uniquement pour améliorer ses conditions d'existence, à savoir : manger, dormir, s'accoupler et se défendre. Il a un métier pour " gagner sa vie" sans aucune conscience de la souffrance infligée aux animaux.
Cet homme est un monstre, c'est un animal raffiné, c'est tout. La différence qui existe entre l'homme et l'animal c'est son niveau de conscience. Un animal n'a pas conscience de la souffrance d'autrui. Un homme qui n'a pas cet état de conscience, c'est un animal.
http://www.lavievientdelavie.fr/

Robert 17/12/2015 21:15

Il en reste pas mal encore en parler comme lui ; d'une mauvaise foi , et d'un arrivisme aveugle.
Il a des oeillères collées sur sa figure..