Corrida : Coup de pouce pour Franck condamné en correctionnelle pour avoir montré l’insupportable !

Publié le par Ricard Bruno

Corrida : Coup de pouce pour Franck condamné en correctionnelle pour avoir montré l’insupportable !

Mes amis on se mobilise pour venir en aide à Franck, pour se faire un "pot commun" a été mis en place, vous pouvez aider en donnant 1 euros, 5 euros, 10 euros ou plus...

Bruno Ricard

CLIQUEZ ICI POUR ACCEDER AU POT COMMUN

Coup de pouce pour Franck condamné en correctionnelle pour avoir montré l’insupportable

Message de Franck :

A l’heure où l’ONU recommande à la France, au Portugal, Colombie, Mexique, Pérou, de tenir les mineurs à l'écart de la corrida, nous étions deux à être jugé ce lundi 21 février 2016 en correctionnelle au tribunal de Dax.

Une petite fille est au centre de l’histoire, c’est aux arènes de Dax (Landes) le 21 avril 2014, qu'une mère était accompagnée de sa fillette qui refusait d’assister à une corrida.
Outrée, Christine une militante mère de famille présente sur place, a filmé la scène, déclenchant ainsi une première plainte de la ...mère de la fillette. Cette militante finira par être relaxée.
Faites entrer l’accusé.

Message de Franck :
La seconde plainte porte sur moi-même, absent au moment des faits, mais révolté par le visionnage de la vidéo, un réflexe de père de famille m’a poussé à créer un montage visuel que j’ai publié sur le réseau social, assorti du texte « La fille refuse d’aller voir la corrida, la mère la force à rentrer ».

Pas de quoi donc envoyer tout ce petit monde devant une correctionnelle, comme un bandit de grand chemin, me direz-vous. Si, la machine judiciaire va s’acharner à suivre la procédure engagée. On me reproche donc, d'avoir utilisé l’image d’une mère emmenant sa fille à une corrida.

Toute notion d’insultes, de coups, de menaces, de violences sont pourtant exclues dans cette affaire décidément très différente de celle habituellement jugées, dans cette inextinguible lutte que se livrent pro, et anti tauromachie. La cause ? Nous touchons ici un domaine sensible beaucoup plus rarement défendu : L’ENFANCE.
J’espère malgré tout que cette affaire que j’assume, contribuera à l’éradication de la présence d’enfants en tauromachie, et qu’elle aidera à l’abolition des corridas !

Je vous remercie infiniment de l’aide que vous m’apporterez ici..
Bonnes salutations militantes !
Franck.

Commenter cet article