La police de New York crée une unité spéciale contre la maltraitance animale

Publié le par Ricard Bruno

La police de New York crée une unité spéciale contre la maltraitance animale

Le procureur du Queens a décidé d'investir plus que jamais dans la traque des auteurs de maltraitance sur les animaux en créant la première unité spéciale dédié à ce crime.

"De tels actes criminels ne peuvent pas être tolérés si nous souhaitons être considérés comme une société civilisée", estime Richard Brown, le procureur du Queens à New York. Et par "actes criminels", il fait référence à la maltraitance animale, prise très au sérieux par les Etats Unis depuis l'année dernière. En effet, après avoir été reclassée comme un crime de catégorie A par le FBI, elle va désormais faire l'objet d'une attention toute particulière de la part des autorités de ce comté grâce à la création d'une unité spéciale en charge de la traque des personnes coupables de cruauté envers les animaux. "Ces atrocités, qui comme l’ont montré des études, peuvent conduire à des crimes contre des êtres humains, représentent des actes criminels à l’encontre de victimes animales innocentes", a justifié le procureur dans un communiqué officiel le 11 janvier dernier.

Comme l'explique Richard Brown dans ce même document, ces actes de cruauté animale vont "de la négligence et de l'abandon aux blessures physiques graves et à la mort, incluant les activités organisées tels que les combats de chiens ou de coqs mis en scène de façon inhumaine pour le plaisir et la bourse des spectateurs et parieurs tandis que les animaux sont poussés à se battre jusqu'à en perdre la vie."

Une femme en charge

Cette unité spéciale baptisée Animal Cruelty Prosecutions Unit aura à sa tête une femme, Nicoletta J. Caferri, haut-gradée de la police new-yorkaise et bien connue de la ville pour son investissement dans la cause animale. Elle avait notamment fait le buzz dans la grosse pomme en faisant condamner un homme qui avait abandonné son chien dans un parc puis un autre dont le chien souffrait de malnutrition sévère et n'avait même plus la force de marcher lorsque les agents de police l'avaient amener dans un foyer pour animaux.
"Niki est la candidate idéale pour diriger toute nouvelle section, se félicite Richard Brown. C'est une avocate en appel accomplie, véritablement passionnée par son travail qui fait preuve d'un investissement inégalable et extraordinaire lorsqu'il s'agit de faire respecter la loi fédérale concernant la cruauté animale et de protéger les victimes."

Source : Cliquez ICI

Commenter cet article