Zoo de l'horreur au Yemen: les fauves deviennent cannibales pour survivre

Publié le par Ricard Bruno

Lancement d’une campagne pour sauver les animaux mourant de faim au zoo Taiz au Yémen.

Des images choquantes font actuellement le tour des réseaux sociaux tandis que des dizaines d'animaux sont laissés à l'abandon dans un zoo du sud du Yemen, une région frappée par un conflit armé depuis près d'un an.

Environ 280 animaux sont en train de mourir dans le parc animalier de Taiz.

Alors qu'environ 80% de la population du pays a besoin d'aide humanitaire, quelques volontaires, via une campagne de sensibilisation sur Facebook, tentent de venir en aide aux animaux qui sont encore vivants.

Entretemps, hélas, comme le montrent ces terribles images les prédateurs ont du recourir au cannibalisme pour ne pas mourir...

Depuis quelques jours, des images atroces en provenance du zoo Taiz, au Yémen, circulent sur les réseaux sociaux. Elles montrent des animaux en cage en train de mourir de faim. Parmi ces images choquantes, on peut voir un lion blessé et pouvant à peine tenir sur ses pattes ou encore un léopard obligé de manger un de ses congénères pour survivre.

Depuis quelques jours, des images atroces en provenance du zoo Taiz, au Yémen, circulent sur les réseaux sociaux. Elles montrent des animaux en cage en train de mourir de faim. Parmi ces images choquantes, on peut voir un lion blessé et pouvant à peine tenir sur ses pattes ou encore un léopard obligé de manger un de ses congénères pour survivre.

Depuis mars 2015, un conflit armé sévit dans cette région du sud du Yémen. Au zoo de Taiz, environ 280 sont rapidement devenus les victimes de ce conflit humain. Abandonnés, ils ont été laissés à leur triste sort. Parmi ceux-ci, il y avait 20 lions et 26 léopards. Faute de nourriture, onze lions et six léopards sont déjà morts. Mais suite à la diffusion des photos de ces animaux en train de mourir de faim, leur sauvetage commence à s’organiser.

Depuis mars 2015, un conflit armé sévit dans cette région du sud du Yémen. Au zoo de Taiz, environ 280 sont rapidement devenus les victimes de ce conflit humain. Abandonnés, ils ont été laissés à leur triste sort. Parmi ceux-ci, il y avait 20 lions et 26 léopards. Faute de nourriture, onze lions et six léopards sont déjà morts. Mais suite à la diffusion des photos de ces animaux en train de mourir de faim, leur sauvetage commence à s’organiser.

Zoo de l'horreur au Yemen: les fauves deviennent cannibales pour survivre

À cause de la guerre, aucune organisation de protection animale n’est active dans cette région. Mais Chantal Jonkergouw, une vétérinaire néerlandaise, a décidé de prendre les devants. Elle a créé le groupe Facebook SOS Zoo and Bear Rescue et s’est associée avec des personnes présentes sur place pour tenter de venir en aide aux animaux. Samedi dernier, plusieurs habitants et un vétérinaire ont ainsi pu entrer dans le zoo pour nourrir et soigner les survivants.

Mais pour prendre soin de ces animaux et ensuite les sortir de là, l’association SOS Zoo and Bear Rescue a besoin d’argent. Elle estime avoir besoin d’au moins 500 dollars par jour pour garder les animaux en vie. Ce montant inclut le salaire de six soigneurs et employés sur place, ainsi que l’eau et la nourriture pour les animaux. Une campagne de dons a été lancée sur la plateforme Generosity. En six jours, un peu plus de 250 personnes ont permis de déjà récolter plus de 10.000 dollars pour sauver les animaux du zoo.

Source de l'article : "Journal Metro" et "Internet"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

elisa 21/02/2016 08:14

Heureusement et Dieu merci, il y a des gens qui pensent à ces oubliés là.
c'est terrible, la guerre n'épargne rien ni personne et encore moins les bêtes.