Royaume-Uni: Une chatte survit 8 jours dans un colis

Publié le par Ricard Bruno

Une chatte a survécu 8 jours coincée dans un colis postal...

Une chatte a survécu 8 jours coincée dans un colis postal...

Elle a probablement utilisé l’une de ses neuf vies de chat. Au Royaume-Uni, Cupcake, une petite chatte siamoise miraculeusement survécu après s’être retrouvée prise au piège durant huit jours dans un colis postal, rapporte The Independent.

8 jours et 400 kilomètres

Elle n’aurait, bien sûr, jamais dû se retrouver dans pareille situation. Au départ, Julie Baggott, sa maîtresse, devait simplement envoyer par voie postale un colis rempli de DVD qu’elle venait tout juste de vendre. Sauf que, dans le dos de Julie, Cupcake a eu la mauvaise idée de faire une petite sieste dans le paquet, et sa maîtresse ne s’est pas rendu compte de sa présence au moment de le fermer et de le poster. Le début d’un long périple de 8 jours et 400 kilomètres pour l’animal, parti des Cornouailles, à la pointe sud-ouest de l’Angleterre, vers le West Sussex.

C’est finalement le destinataire du colis qui a découvert Cupcake très affaiblie, presque morte de soif et de faim. « Elle était déshydratée, apeurée et très nerveuse », a indiqué Ben Colwell, de la clinique vétérinaire où Cupcake a été prise en charge. « Mais elle s’est bien remise ».

Royaume-Uni: Une chatte survit 8 jours dans un colis

Sa maîtresse, Julie Baggott, a pu être identifiée grâce à la puce numérique implantée sur Cupcake. « Quand on a réalisé qu'elle avait disparue, on l'a cherchée partout. On a eu vraiment très peur », a-t-elle raconté, soulagée d’avoir enfin retrouvé son animal. « Je me sens vraiment mal à propos de ce qui est arrivé. J’avais tout mis dans le colis avant de le fermer dans la foulée. Je ne comprends toujours pas comment Cupcake a pu réussir à y entrer », poursuit-elle. « C’est un miracle qu’elle soit en vie, qu’elle ait réussi à survivre à cette horrible mésaventure ».

Source de l'article et pour voir la vidéo ; Cliquez ICI

Publié dans le web en parle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article