Abattoirs, corrida, expérimentations : la SPA interpelle François Hollande

Publié le par Ricard Bruno

Les récents scandales des abattoirs sont en tête des dénonciations de la SPA

Les récents scandales des abattoirs sont en tête des dénonciations de la SPA

La société protectrice des animaux lance ce lundi 18 avril une campagne destinée à interpeller les politiques sur le sort des animaux dans les abattoirs, les corridas ou encore les laboratoires.

La SPA lance une nouvelle campagne d'affichage, qui sera visible dans la plupart des grandes villes. Des affiches, visant à sensibiliser le public et à interpeller les pouvoirs publics sur la condition animale, notamment après des scandales à répétition dans les abattoirs.

Dans un communiqué, la société protectrice des animaux s'alarme. 12 millions d'animaux en 2011, utilisés à des fins expérimentales en Europe. Elle rappelle également les vidéos insoutenables des animaux, tués sans étourdissement dans les abattoirs, et s'insurge contre le spectacle de la corrida.

"La torture, c'est légal ?

" Avec ce slogan fort, la SPA veut marquer le coup. Avec une campagne qui s'articule autour de trois affiches, l'une avec un agneau, pour alerter sur les conditions d'abattage, une autre avec un lapin pour l'expérimentation, et la dernière avec un taureau, pour interpeller au sujet de la corrida, l'association a choisi aussi de marteler son message auprès des politiques.

Abattoirs, corrida, expérimentations : la SPA interpelle François Hollande

Ainsi, le communiqué précise que 400 élus ont reçu un courrier afin de "secouer l'indifférence généralisée de la classe politique". Parmi ces élus, le président de la République et le Premier ministre, à qui la SPA demande un engagement public. Sous les affiches, un hashtag #jevousfaisunelettre prévu pour un site qui permettra aux internautes d'alerter le président via Twitter.

Abattoirs, corrida, expérimentations : la SPA interpelle François Hollande
Abattoirs, corrida, expérimentations : la SPA interpelle François Hollande

Parmi les revendications de la SPA, l'installation des systèmes de vidéo surveillance dans toutes les zones d'abattage, "seule mesure permettant à la fois de prévenir les dérives illégales et cruelles mais aussi de les sanctionner en prouvant par l'image et de manière irréfutable leur existence". Ces affiches devraient être visibles dans la plupart des grandes villes françaises, dont Montpellier.

Source de l'article : Cliquez ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article