Grand requin blanc pêché dans la baie de Saint-Paul : un collectif porte plainte

Publié le par Ricard Bruno

Le collectif des associations Aspas, Fondation Brigitte Bardot, Longitude 181, Tendua, Requin Intégration, Sauvegarde des requins, Sea Shepherd, Vagues a décidé de porter plainte contre le Comité des pêche qu’il accuse d’avoir "mis à mort un grand requin blanc en violation des règlements européens"

Le 15 octobre dernier, dans la baie de saint-Paul, le Comité des pêches de la Réunion (CRPMEM) annonce avoir pêché un grand requin blanc dans la baie de Saint-Paul. "Aux alentours de 5 heures et demi, un grand requin blanc de 3 mètres 90 pesant environ 350 kg a été prélevé à la palangre verticale avec alerte de capture dans la baie de Saint-Paul. Cette capture s’est opérée sur un engin de pêche du programme expérimental de pêche ciblée de requins côtiers (Cap Requins 2), situé à 300 mètres du littoral et par 16 mètres de profondeur".

Une capture pour le moins exceptionnelle. "C’est d’ailleurs la première fois que cette espèce est formellement identifiée localement. Néanmoins, la présence de requins blancs aux abords des côtes de La Réunion avait déjà été relatée, cette espèce étant connue pour sa faculté à se déplacer sur de très grandes distances en océan Indien, comme l’ont montré les suivis d’individus marqués entre l’Afrique du Sud et l’Australie, via les Mascareignes" indiquait le comité des pêches.

Le collectif des associations Aspas, Fondation Brigitte Bardot, Longitude 181, Tendua, Requin Intégration, Sauvegarde des requins, Sea Shepherd, Vagues a bien évidemment réagi, rappelant que "le requin blanc est classé vulnérable par l’UICN,inscrit en annexes II CITES et en annexe 1 de la convention de Bonn. Il est protégé même en Afrique du Sud et Australie ".

Et de poursuivre sur le même ton : "l’Etat et certaines communes se moquent ouvertement du règlement européen", avant d’annoncer leur intention de porter plainte pour violation des règlements européens.

Source de l'article : Cliquez ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article