Le maire d’Hayange interdit l’accueil de cirques avec animaux dans sa ville

Publié le par Ricard Bruno

Le maire frontiste d’Hayange (Moselle) a interdit l’organisation de cirques avec animaux dans sa ville. L’une de ses promesses de campagne consistait à ne plus recevoir de spectacles avec des animaux. Le parti de Marine Le Pen chouchoute les électeurs fans d’animaux.

Le maire frontiste d’Hayange (Moselle) a interdit l’organisation de cirques avec animaux dans sa ville. L’une de ses promesses de campagne consistait à ne plus recevoir de spectacles avec des animaux. Le parti de Marine Le Pen chouchoute les électeurs fans d’animaux.

Le conseil municipal de la ville dirigée par le Front national d’Hayange depuis mars 2014 a adopté le 13 avril dernier une motion interdisant l’accueil de cirques avec des animaux sauvages, «conformément à une promesse de campagne» du maire FN de la ville, a-t-on appris auprès de la municipalité. L’élu Fabien Engelmann s’était engagé à appliquer plusieurs mesures en lien avec le «bien-être animal» alors que le parti de Marine Le Pen courtise de plus en plus les électeurs sensibles à cette cause. Outre cette décision, le maire a multiplié les actions relatives à la question animale. Végétarien, l’ex-conseiller au dialogue social de la présidente du FN a plusieurs fois répété son attachement aux animaux notamment aux chats.

En 2015, le maire s’était félicité d’avoir sauvé des moutons. Sur Twitter, l'élu FN avait expliqué avoir sauvé quatre moutons de l'abattage rituel de la fête musulmane de l'Aïd-el-Kébir. Le tout accompagné de photos de lui posant auprès du groupe d'ovins. "Je suis membre d’associations contre la souffrance des animaux et j’ai toujours condamné cette pratique barbare qu’est l'abattage rituel" s’était défendu l’élu qui critique régulièrement les méthodes utilisées pour préparer la viande halal.

- Le FN drague les électeurs qui ont des animaux -

Fabien Engelmann avait également indiqué vouloir renommer une rue Brigitte Bardot à Hayange. Celle qui défend les animaux n’avait pas caché sa sympathie pour le Front national. Récemment, sur Facebook, le maire FN a même qualifié de «radical mais efficace» la méthode utilisée en Iran consistant à fouetter un homme qui avait été condamné pour le meurtre d’un chien.

Le Front national soigne de plus en plus les électeurs fans ou proches d’animaux. Cette année, le parti a lancé un énième collectif intitulé Belaud-Argos conduit par la députée européenne Sophie Montel. "Il n'y aura aucun sujet tabou", a-t-elle garanti, citant comme objet de propositions futures "la corrida, le gavage des oies et des canards, la chasse", et demandant d'ores et déjà "l'obligation d'étourdissement avec la saignée des animaux" dans les abattoirs, la fin des "fermes-usines", des "méthodes de substitution afin d'en finir le plus possible avec l'expérimentation animale", etc.

Sophie Montel s'est ainsi prononcée pour "la fin de la mise à mort du taureau lors des corridas". Mais Marine Le Pen, interrogée sur cette question comme sur le gavage des oies et des canards, a botté en touche: "Nous serons amenés à prendre une décision dans le cadre du projet présidentiel. Ce que je pense moi a assez peu d'importance [...]".

Alors que Brigitte Bardot, patronne d'une fondation consacrée à la protection animale, s'était déjà affichée en photo avec Florian Philippot en août, elle a transmis à Sophie Montel et Marine Le Pen une lettre d'encouragement, publiée par la première sur Twitter.

Source de l'article : Cliquez ICI

Commenter cet article

heeraman 04/05/2016 12:56

Bravo à ce maire qui lutte contre la vivisection. Il y a a ce jour d'autres moyens. Moi même je suis actuellement cobaye pour l'immunothéraphie pour le cancer du poumon.

elisa 01/05/2016 11:48

On sait pour qui voter de toute façon.
Que ce soit pour la cause animale ou tout le reste ; de toute façon on a pas le choix.