Brigitte Bardot contre un salon de la chasse

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot a dénoncé ce mercredi l'organisation d'un salon de la chasse à Cogolin (Var) qu'elle juge "scandaleux" et a accusé le maire Front national de la ville, Marc-Etienne Lansade qu'elle "croyait (son) ami", de trahir la cause de la protection des animaux. "Comment pouvez-vous trahir à ce point la protection animale en organisant le 5 juin le 1er salon de la chasse à Cogolin ? C'est scandaleux !", s'insurge Brigitte Bardot, patronne d'une fondation consacrée à la protection animale, dans une lettre ouverte adressée à l'élu frontiste.

"Moi qui avais tant cru en vous, projetant même d'associer ma Fondation à vos projets de protection animale ! Quelle déception !", ajoute Mme Bardot, qui s'est déjà affichée en photo avec Florian Philippot et soutient ouvertement Marine Le Pen. "C'est criminel de promouvoir la chasse et surtout la chasse à courre, pratique cruelle et barbare Vous prenez une lourde responsabilité en incitant les enfants au plaisir de tuer les animaux", ajoute-t-elle. "Je vous ai cru mon ami", conclut-elle, "'Mon Mépris' vous accompagne !". L'ancienne actrice a tourné dans le film de Jean-Luc Godard "Le mépris", sorti en 1963.

Le maire de Cogolin s'est dit "bouche bée face à ces propos violents, excessifs et proches de l'insulte. Tout ce qui est excessif est dérisoire". "Je ne suis pas chasseur. Ce n'est pas mon univers mais ce n'est pas pour autant que je m'opposerai à cette manifestation. Il n'y aura pas une démonstration de chasse à courre mais de chiens courants, il n'y aura pas de gibier. Depuis mon élection, ma démarche pour la protection animale est incontestable", affirme M. Lansade. Le maire de Cogolin s'est récemment mis en scène sur sa page Facebook dans une vidéo tournée dans un camp de Roms en cours de destruction dans sa commune, se vantant d'avoir obtenu "ce résultat" en trois mois.

Source de l'article : Cliquez ICI

Commenter cet article