Histoire de Cannes : quand Brigitte Bardot mettait la Croisette en émoi

Publié le par Ricard Bruno

Histoire de Cannes : quand Brigitte Bardot mettait la Croisette en émoi

Sulfureuse, effrontée, libre et séductrice, Brigitte Bardot symbolise tout cela et bien plus encore. La première fois qu'elle foule le tapis rouge du festival de Cannes, en 1953, elle n'est pas encore cette femme blonde aux yeux fardés de noir si envoûtante. Pourtant, les photographes n'ont d'yeux que pour elle alors qu'elle est simplement venue accompagner le réalisateur Roger Vadim, qu'elle a épousé trois ans auparavant. Mais il ne faudra pas attendre bien longtemps pour que le mythe BB provoque l'hystérie collective...

Et Vadim créa le mythe Bardot

Trois ans plus tard, Roger Vadim offre à son épouse le rôle de Juliette Hardy, une provocante et belle jeune femme dans le film culte Et dieu... créa la femme. Ce dont il n'a peut-être pas conscience c'est qu'il crée dans le même temps le mythe Brigitte Bardot. Dans une société encore trop conservatrice où la liberté sexuelle est notamment un sujet tabou, le personnage libéré de Juliette mais aussi la personnalité rebelle et sulfureuse de BB, l'érigent au rang de sex-symbol planétaire, véritable objet de fantasmes.

En 1967, et accompagnée de son second époux Gunther Sachs, l'arrivée de Brigitte Bardot sur la Croisette pour le festival de Cannes provoque une véritable émeute. Après plusieurs années d'absence sur la Croisette, l'actrice s'est retrouvée encerclée et presque coincée entre les photographes survoltés et les fans en délire, rendant très difficile l'accès au Palais. Du jamais vu dans l'histoire du festival de Cannes.

Malheureusement, cette apparition au festival de Cannes sera la dernière pour l'actrice française, qui a ensuite décidé de se retirer de la vie publique. Mais qu'importe, le mythe BB était né.

Source de l'article : Cliquez ICI

Publié dans Brigitte Bardot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article