Quelle place a le motif vichy, relancé dans les années 1950-60 par Brigitte Bardot, à Vichy ?

Publié le par Ricard Bruno

Sandrine Brochard, dans son magasin consacré au vichy, rue du Maréchal-Foch.

Sandrine Brochard, dans son magasin consacré au vichy, rue du Maréchal-Foch.

~~Une boutique spécialisée dans le carreau vichy à Vichy ? C’est l’idée de Sandrine Brochard, qui a ouvert La Vie Chic, rue du Maréchal-Foch.

à part les fameuses boîtes de pastilles blanc et bleu qui innondent les étals des confiseries du centre-ville, ce n'est plus vraiment la grande époque du motif vichy à Vichy. Mis à part une nouvelle venue, parmi les commerçants Vichyssois.

Tout commence par un séjour dans la ville. « Ce fut un vrai coup cœur, explique Sandrine Brochard, qui a ouvert sa boutique La Vie Chic, le 8 mai dernier. J'avais également le désir de changer de vie et de créer ma propre société. » Étonnée par le fait qu'aucuns magasins ne soient consacrés au vichy, elle décide de se lancer dans l'aventure. « Une étude de marché s'est avérée très positive, j'ai donc effectué plusieurs formations pour apprendre à gérer ma boutique. »

Une connotation spirituelle au Japon

L'espace n'est pas immense, mais bien agencé, pour mettre en valeur tous les objets de maison et ustensiles de cuisine. Il faut compter par exemple 7,95 € pour une tasse et 11,50 € pour un bol. Il existe aussi un espace mercerie et de scrapbooking, pour faire soi-même ses créations.

« Le vichy détient un aspect universel, poursuit-elle. Tous les continents s'en sont emparés. J'ai découvert qu'au Japon, le vichy blanc et bleu avait une connotation spirituelle. »

Son défi désormais, est d'avoir en magasin un maximum de produits français. « Je ne suis qu'à 30 % pour le moment, mais j'espère monter à 50 % d'ici quelque temps. Ce qui n'est pas chose facile. »

Le vichy continue de traverser les âges et revient régulièrement à la mode. « C'est un gage de tradition et de qualité, avec notamment des marques comme Bonne Maman ou Cochonou. »

Ce motif est aussi et surtout, un emblème. En témoignent ces touristes d'Isère, très content d'avoir trouvé le magasin. « On ne pouvait pas repartir sans acheter un souvenir, confient Francis et Christine. Nos tasses rouge et bleu nous rappelleront notre séjour ici. » Chose étonnante, ces deux personnes n'avaient pas en mémoire la fameuse photo de Brigitte Bardot, qui a remis le vichy au goût du jour dans les années soixante, grâce à sa fameuse robe aux petits carreaux. Comme quoi, du vichy à Vichy, ça peut marcher !

Source de l'article : Cliquez ICI

Publié dans le web en parle

Commenter cet article