Yulin festival : les mesures prises par le gouvernement chinois, de la poudre aux yeux

Publié le par Ricard Bruno

Le gouvernement chinois s’est engagé à prendre des mesures contre le festival de la viande de chien de Yulin. Mais dans les faits, rien n’a changé...

Le gouvernement chinois s’est engagé à prendre des mesures contre le festival de la viande de chien de Yulin. Mais dans les faits, rien n’a changé...

Après des mois de campagne, la Humane Society International (HSI) qui milite pour la protection animale à travers le monde, a été informée qu’un représentant du gouvernement de Yulin avait écrit à un député de Hong Kong à l’Assemblée nationale populaire de Chine. L’objectif de cet échange étant de faire pression pour mettre fin à ce festival.

« Le festival de la viande de chien, même si elle n’est pas promue par le gouvernement local, est une activité privée et spontanée. Cependant, les autorités de Yulin et les agences gouvernementales concernées prendront des mesures immédiates pour empêcher que cela se reproduise », est-il écrit dans une lettre du gouvernement de Yulin.

Cet échange est le premier signe d’une volonté du gouvernement de Yulin d’engager une action pour mettre fin au festival. C’est aussi la première fois que les autorités ne nient pas son existence ou ne prétendent pas être impuissantes à agir.

La Humane Society International avait soumis au président chinois Xi Jinping une pétition ayant récolté 11 millions de signatures. Et c’est grâce à cette mobilisation, ainsi qu’au soutien international, que les mentalités commencent à évoluer. Cependant, dans les faits, rien n’a changé. Le festival de Yulin a débuté hier, comme chaque année à l’occasion du solstice d’été. Et déjà, des milliers de chiens et chats ont été massacrés.

Mobilisation internationale

En Chine, deux millions de personnes s’opposeraient pourtant à ce festival, et 31 députés ont proposé au gouvernement d’interdire la consommation de viande de chien et les traditions qui s’y rapportent. Le monde entier s’insurge contre cette barbarie qui perdure, notamment certains acteurs d’Hollywood comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous.

Attention, les images peuvent choquer.

La Fondation Brigitte Bardot a, quant à elle, été reçue pendant plus d’une heure par la diplomatie chinoise hier. A cette occasion, elle a remis à l’ambassade une pétition de 154 000 signataires appelant à l’interdiction de ce festival. « Les diplomates, très ouverts, ont pris l'engagement de poursuivre les échanges tout au long de l'année avec la Fondation Brigitte Bardot afin de lui permettre d'amplifier son action sur le terrain », a fait savoir la Fondation sur sa page Facebook.

Pour Peter Li, spécialiste de la Humane Society International, seule « une action décisive et rapide pour stopper la cruauté de cette année, comme l’arrêt de tous les camions de chiens et chats allant à Yulin, la confiscation des animaux détenus illégalement, et la fermeture des abattoirs pour chiens et chats qui violent les lois de sécurité alimentaire » permettrait de mettre enfin un terme au festival de Yulin.

Source de l'article : Cliquez ICI

Commenter cet article