BAIE DE SOMME Brigitte Bardot interpelle Ségolène Royal et Xavier Bertrand sur le centre de soins des phoques

Publié le par Ricard Bruno

BAIE DE SOMME Brigitte Bardot interpelle Ségolène Royal et Xavier Bertrand sur le centre de soins des phoques

Fondation Brigitte-Bardot.

Depuis 2006, de juin à octobre, le centre de soins recueillait des jeunes phoques séparés de leur mère, à cause de dérangements souvent causés par la présence humaine. L’an prochain, le centre ne rouvrira pas, pour des raisons financières. La subvention du Département de la Somme est ainsi passée de 60 000 euros en 2014 à 16 000 cette année. Elle sera supprimée en 2017.

Brigitte Bardot a écrit, ce vendredi 21 octobre, à la ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, pour l’interpeller sur les difficultés des centres de soins de la faune sauvage en général, et du centre de soins des phoques de Picardie nature en particulier. La présidente de la Fondation évoque un désengagement financier du conseil régional des Hauts-de-France. Dans un autre courrier, daté lui aussi d’aujourd’hui, Christophe Marie, directeur du pôle de protection animale de la Fondation Brigitte-Bardot, interpelle également Xavier Bertrand, président de la Région.

 

« Aucun désengagement de la Région »

«  Il n’y a aucun désengagement de la Région  », indique-t-on au cabinet de Xavier Bertrand. «  La Région a maintenu cette année son aide financière à Picardie nature, de 254 000 euros, et, en tant que gestionnaire des fonds européens Feder, a voté 180 000 euros de crédits pour l’association  ».

Pour 2017, «  la Région étudiera l’aide financière à Picardie nature, en tenant compte du désengagement du Département de la Somme, et de la nouvelle situation. Il n’y a aucune remise en cause de principe  », précise le cabinet du président Bertrand.

Des propos qui contrastent avec ceux de Guy Harlé d’Ophove, conseiller régional, président de la commission environnement, cité dans les deux courriers de la Fondation Brigitte-Bardot. Guy Harlé d’Ophove, par ailleurs président de la fédération des chasseurs de l’Oise, a maintes fois dit son hostilité à la protection de cette espèce en baie de Somme.

La Fondation Brigitte-Bardot se dit prête à aider financièrement Picardie nature mais Patrick Thiery, président de l’association, exclut la réouverture du centre de soins en 2017, en évoquant, entre autres, la possibilité de transférer les phoques échoués au centre LPA (Ligue de protection des animaux) de Calais. Mais ce dernier aurait besoin de moyens supplémentaires pour assurer l’accueil des jeunes phoques de la baie de Somme.

Au conseil régional des Hauts-de-France, on indique que la commission permanente du 8 novembre prochain examinera les subventions de la Ligue de protection des animaux du Calaisis et de la Coordination mammalogique du Nord : «  Nous sommes au rendez-vous de nos engagements  ». Affaire à suivre.

Le lâcher de phoques aura lieu ce samedi 22 octobre, à 15 heures, à la pointe du Hourdel, à 15 heures. Picardie nature recommande le recours au covoiturage, pour éviter l’afflux de voitures sur le site.

Source de l'article : Cliquez ICI

Commenter cet article