À Saint-Aubin-le-Guichard : Cinq chats rapatriés par la Fondation Brigitte-Bardot ont échappé à un triste sort

Publié le par Ricard Bruno

À Saint-Aubin-le-Guichard : Cinq chats rapatriés par la Fondation Brigitte-Bardot ont échappé à un triste sort

Les cinq chats accueillis jeudi après-midi au refuge de la Mare-Auzou, à Saint-Aubin-le-Guichard, l’ont échappé belle. Avec leurs compagnons d’infortune, ils ont été trouvés dans un camion intercepté à la frontière entre la Thaïlande et le Laos.

Trafic de viande

Entassés par dizaines, ils devaient alimenter un trafic de viande à destination du Vietnam. « Ces chats ont été enlevés, en échange d’objets de pacotille, aux familles au sein desquelles ils vivaient », indique Aurélia Houchero, spécialiste des chats au refuge.

D’abord placés en quarantaine dans un refuge thaïlandais, les animaux ont parcouru 10 000 km en onze heures. Isabelle Lefebvre, chargée des déplacements à la Mare-Auzou, les a finalement amenés en Normandie, où ils ont pris possession de leur box. Un endroit suffisamment spacieux et agréable, avec des coussins, des arbres à chat et des friandises, pour oublier leur mésaventure.

S’adapter
à un nouveau milieu

Ils passeront quelques jours à l’écart avant de rejoindre leurs congénères ou de trouver une famille d’accueil.

Il y a quelque temps, une dizaine de chiens avaient échappé eux aussi à l’enfer thaïlandais. À ce jour, un seul a été adopté.

Infos pratiques

Service adoptions de la Fondation
Brigitte-Bardot 
: 01 45 05 14 60.

Commenter cet article