Et Dieu... créa la femme, Arte: 5 anecdotes sur le film culte de Brigitte Bardot 

Publié le par Ricard Bruno

Arte rediffuse ce 28 décembre à partir de 20h55 Et Dieu... créa la femme. Le film culte de Roger Vadim avec Brigitte Bardot cache de nombreuses anecdotes.

Et Dieu... créa la femme, Arte: 5 anecdotes sur le film culte de Brigitte Bardot 

Et Roger Vadim créa le mythe BB. Sorti dans les salles en 1956, Et Dieu... créa la femme a permis à Brigitte Bardot de se révéler au cinéma et de devenir une icône pour toute une jeune génération. L'histoire de Juliette (Brigitte Bardot) jeune orpheline tropézienne de 18 ans convoitée par trois hommes a autant passionné que scandalisé la société de l'époque. Sa liberté sensuelle et sexuelle a marqué les esprits et reste encore culte aujourd'hui. Arte diffuse ce soir la version restaurée du film pour une expérience sonore et visuelle encore plus passionnante. Découvrez ici cinq anecdotes qui ont participé à fonder la légende du film et de Brigitte Bardot.

 

1. Au début, un succès outre-Atlantique.

Dans un premier temps, le film n'a que peu d'impact en France. Sorti aux Etats-Unis, il engendre de violentes manifestations dans plusieurs villes très conservatrices du pays. Ce scandaleux bouche à oreille lui apporte une telle aura que les américains se prennent pour le voir. Devant tant de bruit, la curiosité en le succès touchent ensuite la France avec un peu de retard.

2. Le couple Bardot/Vadim détruit dans la vie, pas devant la caméra.

Roger Vadim et Brigitte Bardot étaient mariés depuis décembre 1952 lorsqu'il décide de se lancer dans ce projet de film, son premier. Mais le succès et le scandale sont si intenses que leur couple explose. Le divorce est prononcé en décembre 1957. Pourtant, Roger Vadim dirigera encore Brigitte Bardot dans quatre films: Les Bijoutiers du clair de lune (1958), La Bride sur le cou (1961), Le Repos du guerrier (1962) et Don Juan 73 ou si Don Juan était une femme (1973).

3. Brigitte Bardot sous le charme de Jean-Louis Trintignant.

Le couple formé par Roger Vadim et Brigitte Bardot bat de l'aile dès le tournage du film. En effet, l'actrice n'est pas insensible au charme de son partenaire Jean-Louis Trintignant. Une situation qui a généré des tensions.

4. Juliette, symbole de son époque pour Roger Vadim.

Le personnage de Juliette a été créé par Roger Vadim pour, de son aveu, "restituer le climat d'une époque. Juliette est une fille de son temps, qui s'est affranchie de tout sentiment de culpabilité, de tout tabou imposé par la société, et dont la sexualité est entièrement libre. Dans la littérature et les films d'avant-guerre, on l'aurait assimilée à une prostituée. C'est dans ce film, une très jeune femme, généreuse, parfois désaxée, et finalement insaisissable, qui n'a d'autre excuse que sa générosité."

5. Et les américains... créèrent un remake.

En 1988, un studio et des producteurs américains souhaitent que le film soit remis au goût du jour avec un remake, And God Created Woman. Roger Vadim réalise donc cette seconde version, 32 ans après la première. Le film fut un énorme échec public et financier.

Source de l'article : Cliquez ICI

Commenter cet article