Trois habitants sur quatre opposés à la corrida dans les territoires taurins !

Publié le par Ricard Bruno

Trois habitants sur quatre opposés à la corrida dans les territoires taurins !

Vous noterez qu'à la fin de cet article il a été posé la question à Mr Macron qui se positionne pour la corrida...on sait maintenant pour qui ne pas voter !

Bruno Ricard

On pensait la corrida solidement ancrée dans les traditions françaises, seulement honnie par quelques trublions animalistes, forcément marginaux. La réalité n'est peut-être pas si évidente, y compris dans les départements du Sud de la France où elle est solidement ancrée, et où parfois, elle est un élément majeur de l'écomonie locale.

Ainsi, l'Alliance anticorrida vient de publier un sondage Ifop indiquant que 75% des habitants des départements concernés par la corrida, c'est à dire le spectacle qui iclut les piques, les banderilles et surtout la mise à mort de l'animal, y sont défavorables. Il s'agit donc de l'Aude, des Bouches-du-Rhône, du Gard, du Gers, de la Gironde, de l'Hérault, des Landes, des Pyrénées-Atlantiques, des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Orientales.

Les femmes et les jeunes les plus hostiles

Pour l'Alliance anticorrida, ce sondage montre que «l'attachement à la corrida dans des départements dits de tradition taurine n'est qu'un mensonge», alors que la saison des ferias vient tout juste de démarrer dans le Grand Sud avec la Feria de Pâques à Arles.

Même dans le Gard et dans les Landes, départements où les arènes sont présentes en grand nombre, les habitants affichent «une certaine frilosité à l'égard des corridas» indique Alliance anticoorida sur son site et note que 63 % des sondés y sont opposés dans le premier et 63 % dans l'autre.Les Bouches-du-Rhône, l'Hérault et la Gironde sont les plus sensibles à l'abolition avec 76 % des sondés.

A ce compte-là, ce sont les plus jeunes et les femmes qui manifestent leur plus ferme opposition à ces pratiques : 81 % des jeunes de 18 à 24 ans sont aujourd'hui favorables à l'abolition. Pour leur part, 83% des femmes sont sur la même ligne.

Dans le détail, 84% des personnes interrogées dans ces départements du sud déclarent qu'elles approuveraient une interdiction d'assister à des corridas avec mise à mort pour les enfants de moins de 14 ans. De même, l'attribution de subventions publiques aux écoles de tauromachie et aux organisateurs de corrida est fortement désapprouvée (73% sont contre, 27% pour) dans les 10 départements cités, selon cette étude.

Avec ce sondage, l'Alliance anti-corrida entend à nouveau interpeller les élus, parmi lesquels seuls Jacques Cheminade, Philippe Poutou et Nathalie Arthaud sont clairement prononcés contre.

De son côté, le président de l'Observatoire national des cultures taurines, André Viard a minimisé la porté de ces chiffres : c'est un sondage et rien de plus, a t'il estimé.

Le sondage a été mené du 7 au 10 mars via des questionnaires papier et internet selon la méthode des quotas après stratification auprès d'un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, vivant dans les 10 départements cités.


Qu'en dit Macron ?

Faut-il interdire la corrida ou l'encadrer ?

Nous avons posé cette question à Emmanuel Macron, en marge de son déplacement à Toulouse jeudi dernier. Pour le candidat d'En Marche !, «la corrida fait partie intégrante de la culture et de l'économie, y compris du tourisme, de la région». «Je suis à ce titre opposé à l'interdiction dans les territoires de tradition taurine» explique-t-il, ajoutant : «Le bien-être animal m'importe beaucoup». Mais, selon lui, «l'enjeu central aujourd'hui, en ce qui concerne la souffrance animale, réside dans l'élevage et l'abattage. C'est pourquoi mon plan d'investissement de 5 milliards d'euros à destination de l'agriculture financera des projets permettant de mieux prendre en compte le bien-être animal».

Source de l'article : Cliquez ICI

Commenter cet article

ELISA 22/04/2017 12:32

Non Monsieur MACRON,la corrida ne fait plus partie de la culture du Sud, vous n'y connaissez rien.
La feria n'a pas besoin des corridas, les touristes préfèrent l'ambiance festive des courses landaises ou camarguaises avec tout le folklore local magnifique, la musique...
Vous confondez. Mais avez-vous assisté à une corrida avec votre famille ? Surement pas. allez-y donc vous allez vous régaler.

ELISA 22/04/2017 12:25

Non, Monsieur Macroon