Ces stars révélées au Festival de Cannes...dont Brigitte Bardot...

Publié le par Ricard Bruno

Juliette Binoche en 1985

Juliette Binoche en 1985

EN IMAGES - Depuis sa première édition en 1946, la Croisette voit les plus grandes légendes du cinéma défiler sur son tapis rouge. Certains acteurs et actrices lui doivent même leur ascension dans le monde du septième art.

● 1953: Brigitte Bardot

Et Cannes créa B.B. Quelques foulées sur la plage en bikini, et Brigitte Bardot devient la starlette préférée des photographes, en 1953. Trois ans plus tard, elle figure à l'affiche du film de Roger Vadim, Et Dieu créa la femme, et devient le symbole de l'émancipation féminine.

Elle remonte les célèbres marches dix ans plus tard, 1967, escortée par une meute de policiers. Son arrivée provoque l'émeute d'une horde de photographes et de fans.

» Lire aussi - Brigitte Bardot: ses cinq films cultes

» Lire aussi - En effeuillant BB

Brigitte Bardot, 18 ans, sur la plage lors du festival de Cannes en 1953.

Brigitte Bardot, 18 ans, sur la plage lors du festival de Cannes en 1953. Crédits photo :

● 1959: Jean-Pierre Léaud

À seulement 14 ans, Jean-Pierre Léaud est l'enfant chéri de Cannes, grâce au film de François Truffaut, Les Quatre cents coups qui remporte le prix de la mise en scène.

Lors du 69e Festival de Cannes, il reçoit la palme d'or d'honneur dans La Mort de Louis XIV, d'Albert Serra, présenté hors compétition.

» Lire aussi: Cannes: la Palme d'or d'honneur décernée à Jean-Pierre Léaud

» Lire aussi: François Truffaut, l'homme qui aimait Jean-Pierre Léaud

Jean-Pierre Léaud au Festival de Cannes pour le film Les 400 coups de François Truffaut.

Jean-Pierre Léaud au Festival de Cannes pour le film Les 400 coups de François Truffaut. Crédits photo :

● 1963: Claudia Cardinale

La belle italienne est révélée en 1963 aux côtés d'Alain Delon dans Le Guépard, de Luchino Visconti, un film qui remporte la palme d'Or.

Cette année, elle est l'emblème de Cannes, figurant sur l'affiche de la 70e édition du festival, dansant sur les toits de Rome en 1959.

» Lire aussi - Claudia Cardinale: «Le Guépard, le tournant de ma carrière»

» Lire aussi - Claudia Cardinale: «Cannes n'est que du cinéma, ne l'oublions pas»

» Archives: Souvenir cannois du Figaro: en 1963, un guépard arpente la Croisette

Claudia Cardinale dans la scène de la valse dans «Le Guépard».

Claudia Cardinale dans la scène de la valse dans «Le Guépard». Crédits photo :

 1964: Catherine Deneuve

Catherine Deneuve est la révélation du drame musical Les Parapluies de Cherbourg de Jacques Demy, récompensé par la palme d'or. Depuis, Mademoiselle Deneuve est devenue Cannes: six décennies de présence ininterrompues et une palme d'or d'honneur, un prix d'interprétation spécial, une vice-présidence de jury.

Alors que Laurent Lafitte, maître de cérémonie du 69e Festival de Cannes, prononce son discours d'ouverture, le voilà soudain interrompu par Catherine Deneuve qui entre en scène et l'embrasse fougueusement.

Catherine Deneuve dans «Les parapluies de Cherbourg» en 1964.

Catherine Deneuve dans «Les parapluies de Cherbourg» en 1964. Crédits photo :

● 1976: Robert de Niro

Robert de Niro, lui, entre dans la lumière avec Taxi Driver, un film de Martin Scorcese. Bien que hué lors de la projection, le film, qui lance aussi la carrière de Jodie Foster, remporte finalement la palme d'or lors de la cérémonie de clôture.

Cette année, pour la 70e édition, il fait part de son souhait de présider à nouveau le jury, un rôle déjà endossé en 2011.

Jodie Foster (13 ans seulement!) et Robert de Niro à Cannes pour leurs rôles dans «Taxi driver».

Jodie Foster (13 ans seulement!) et Robert de Niro à Cannes pour leurs rôles dans «Taxi driver». Crédits photo :

● 1985: Juliette Binoche

En 1985, l'actrice monte les marches pour Rendez-vous, d'André Téchiné. Nue sur l'affiche de ce film primé pour sa mise en scène, elle devient l'une des comédiennes les plus sollicitées.

» Archives - Souvenir cannois du Figaro: en 1985, la révélation Juliette Binoche se confie

L'actrice Juliette Binoche pour le film «Rendez-vous» en 1985.

L'actrice Juliette Binoche pour le film «Rendez-vous» en 1985. Crédits photo :

● 1991: John Turturro

Désigné meilleur acteur pour son rôle dans Barton Fink, John Turturro remportera l'année suivante, cette fois en tant que réalisateur, la caméra d'or pour Mac.

Barton Fink de Joel Coen avec «John Turturro» en 1991.

Barton Fink de Joel Coen avec «John Turturro» en 1991. Crédits photo :

● 1992: Sharon Stone

La grande révélation de Cannes, c'est elle. Cette année-là, Sharon Stone présente le film Basic Instinct de Paul Verhoeven, aux côtés de Michael Douglas. L'actrice devient la star du cinéma et enchaîne les nominations : Casino de Martin Scorcese, qui lui vaut un Golden Globe et une nomination aux Oscars mais aussi Total Recall, Sliver et Mort ou vif.

» Archives: Souvenir cannois du Figaro: en 1992, Sharon Stone embrase la Croisette avec Basic instinct

Sharon Stone, Michael Douglas et Jean Tripplehorn au Festival de Cannes le 11 mai 1992 pour le film «Basic Instinct» .

Sharon Stone, Michael Douglas et Jean Tripplehorn au Festival de Cannes le 11 mai 1992 pour le film «Basic Instinct» . Crédits photo :

● 1999: Émilie Dequenne

Émilie Dequenne n'a que dix-sept ans lorsqu'elle remporte le prix d'interprétation féminine pour son rôle dans Rosetta. Un film des frères Dardenne récompensé par la palme d'or.

Émilie Dequenne remporte le prix d'interprétation féminine pour son rôle de «Rosetta».

Émilie Dequenne remporte le prix d'interprétation féminine pour son rôle de «Rosetta». Crédits photo :

● 2000: Monica Belluci

C'est grâce au film Suspicion de Stephen Hopkins que Monica Bellucci foule pour la première fois le tapis rouge, en 2000. Cette année, elle est maîtresse de cérémonie pour la seconde fois. En 2006, elle faisait déjà partie du jury, sous la présidence de Wong Kar-wai.

Monica Bellucci pose sur le tapis rouge avec les acteurs Gene Hackman (à gauche), Morgan Freeman (derrière) et le réalisateur Stephen Hopkins (à droite).

Monica Bellucci pose sur le tapis rouge avec les acteurs Gene Hackman (à gauche), Morgan Freeman (derrière) et le réalisateur Stephen Hopkins (à droite). Crédits photo :

● 2013: Adèle Exarchopoulos

Fait exceptionnel durant le Festival de Cannes, Adèle Exarchopoulos partage en 2013 et à seulement 19 ans, la palme d'or avec sa partenaire à l'écran Léa Seydoux et son réalisateur Abdellatif Kechiche pour La vie d'Adèle. Depuis, l'actrice joue aux côtés des plus grands. À vingt-trois ans, elle a déjà treize ans de carrière derrière elle, avec vingt films et six prix d'interprétation.

Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos embrassent le réalisateur, Abdellatif Kechiche, après avoir reçu la palme d'or pour La vie d'Adèle.

Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos embrassent le réalisateur, Abdellatif Kechiche, après avoir reçu la palme d'or pour La vie d'Adèle. Crédits photo :

● 2017: Marine Vacth

Récompensée en 2013 dans Jeune et Jolie de François Ozon, Marine Vacth est très attendue cette année dans son dernier film, L'amant double, pour la 70e édition du Festival. Sera-t-elle la révélation de cette année?

Marine Vacth arrive sur la Croisette pour la projection du film  Jeune et jolie (2013) .

Marine Vacth arrive sur la Croisette pour la projection du film Jeune et jolie (2013) . Crédits photo :

Commenter cet article