Chienne retrouvée massacrée sur un balcon: le propriétaire jugé pour actes de cruauté envers un animal

Publié le par Ricard Bruno

Chienne retrouvée massacrée sur un balcon: le propriétaire jugé pour actes de cruauté envers un animal

Un homme de 59 ans était renvoyé mercredi devant le tribunal correctionnel d'Aix pour sévices graves et actes de cruauté envers un animal.

L'association Les amis de Sam avait révélé le 23 mai dernier la découverte d'une petite chienne massacrée et la gueule en lambeau sur un balcon dans une résidence aixoise. 

« Arrivé sur les lieux, on aperçoit une chienne au troisième étage en sang sur le balcon, le sang dégouline jusqu'en bas. D'après des témoins la chienne a été prise à coup de tire bouchon » avait expliqué l'association sur Facebook.

Après avoir emmené le petit Jack russell, nommé Bonnie, chez le vétérinaire, il recevra 5 points sous cutanés et 17 points cutanés.

Le refuge avait alors décidé de déposer plainte pour actes de cruauté.

Le propriétaire reconnaît les faits

"Jean Luc, les épaules basses reconnaît les faits. Plus tard, il dira même que ce qu'il a fait ce soir-la est inacceptable, impardonnable", relate La Provence.

Le retraité, suivi pour dépression, ne réussira pas à expliquer son geste et déclarera avoir trop bu et ne se souvenir de rien.

Toujours selon le quotidien, l'homme sera même effaré à la vue des photos des sévices qu'il a fait vivre à l'animal. 

Le procureur a requis deux mois de prison avec sursis, l'interdiction de détenir un animal pendant 5 ans et la confiscation de ses chiens.

Avant de préciser, comme le rapporte le journal, qu'au "vue des désagréments constatés pendant le temps de l'enquête, [il] ne souhaite pas que ces chiens soient confiés à la Fondation Brigitte Bardot ni aux Amis de Sam".

Une déclaration qui aurait créé de vives réactions, l'association Les Amis de Sam s'étant occupée depuis le début des chiens. 

Décision du tribunal le 16 août.

Source de l'article : Cliquez ICI

Commenter cet article