Dans les arènes de Nîmes, Julien Doré ose... «La corrida» de Francis Cabrel !

Publié le par Ricard Bruno

Julien Doré aux Victoires de la Musique, le 10 février 2017

Julien Doré aux Victoires de la Musique, le 10 février 2017

Ça s’appelle un joli pied de nez. De passage aux arènes de Nîmes, jeudi soir, dans le cadre du festival de la capitale gardoise, dans un amphithéâtre plein à craquer, Julien Doré, l’enfant du pays, a repris… La corrida de Francis Cabrel !

 

Végétarien et opposé à la corrida

Un hymne anti-corrida, qui n’a pas manqué de susciter quelques sifflets dans le public, dans cet écrin qui voit passer bon nombre de toreros chaque année…

Peu importent les quelques cris de désapprobation, le chanteur, végétarien et opposé à la tauromachie, a poursuivi son chant jusqu’au bout jeudi soir.

Dans les arènes de Nîmes, Julien Doré ose... «La corrida» de Francis Cabrel !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Elisa 09/07/2017 18:33

Mais oui, il y a beaucoup de gens du midi opposés à la corrida,
C'est bien Julien. Bravo. Corrida basta.