20 ans, un bel anniversaire !

Publié le par Ricard Bruno

Le refuge Au Bonheur des chevaux a fêté ses 20 ans d'existence.

Le refuge Au Bonheur des chevaux a fêté ses 20 ans d'existence.

Malgré une météo un peu capricieuse, «Au Bonheur des chevaux» a fêté ses 20 ans dans la joie et la bonne humeur. Le refuge pour animaux maltraités a ouvert ses portes en 1997 à l'initiative d'un couple, Marie de Ghilage et Gilles Richard, et si au début quelques chevaux trouvaient à Prayssas un refuge pour couler des jours heureux, aujourd'hui le cheptel s'est agrandi et les portes se sont ouvertes pour d'autres animaux car Marie ne supporte pas de voir des animaux souffrir et son amour pour les bêtes se confirme à chaque nouvelle adoption :

47 équidés (35 chevaux, 5 mules et 7 ânes), 30 moutons, 26 chèvres et 4 cochons (3 cochons nains et un petit de 400 kilos dénommé «Maurice») composent aujourd'hui la population animale de ce paradis pour animaux, gardé et animé par les sept chiens qui gambadent autour d'eux.

Tous ces animaux font bon ménage et s'entendent très bien avec la race de bipèdes (les bénévoles) qui s'occupent d'eux et les entourent d'amour et de bienveillance.

Cette association fédère autour d'elle de nombreux soutiens. Son parrain, tout d'abord, Henri-Jean Servat, l'homme de télévision, la Fondation Brigitte Bardot qui apporte un soutien financier avec la Fondation 30 Millions d'amis, soutiens nécessaires pour assurer le confort et la nourriture quotidienne de cette arche de Noé.

Les dons arrivent de toute la France de la part des quatre cents membres donateurs et des dix bénévoles actifs qui, chaque jour, donnent de leur temps pour entretenir les espaces de vie de toute cette population animale.

Le 15 août, amis des animaux, membres de l'association et bénévoles se sont réunis pour fêter dignement cet anniversaire dans une grande convivialité et ont pu profiter des attractions, jeux et cadeaux entourés des animaux qui semblaient très heureux de toute cette joyeuse animation.

La restauration était assurée bénévolement par le patron du restaurant «Le Petit Belge», d'Agen, qui vient, chaque année, régaler les convives, notamment avec ses fameuses fricadelles/frites et bien d'autres spécialités.

Au «Bonheur des chevaux» (et des autres) mérite bien son nom, car cette association apporte un havre de paix à des animaux dont la vie n'a pas toujours été facilitée à cause d'accidents de la vie ou de la bêtise des hommes. Quelle que soit leur origine, chaque animal finit ses jours entourés d'attention dans un cadre et des installations bien entretenues.

Source de l'article : Cliquez ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article