Communiqué de presse de la famille du Cirque Bormann...

Publié le par Ricard Bruno

Communiqué de presse de la famille du Cirque Bormann...
Là on atteint des sommets dans l'hypocrisie et la connerie humaine, lisez bien le communiqué de presse qu'a fait le directeur du cirque Bormann Moreno, vous allez être tout comme moi outré de ses écrits...ce type est une honte personnifié...plus CON que lui...c'est difficile ! Il a bien sur attaqué de front les Fondations associations qui se mobilisent et c'est tant mieux contre cette horreur qu'est l'enfermement à vie d'animaux...
 
Oh ! nous ne voulons pas grand chose...simplement la fin des animaux dans les cirques...point barre !
 
Bruno Ricard
Ps : Facebook : https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=2009375672632010&id=1687068534862727 

Communiqué de presse de la famille du Cirque Bormann

Paris, le 25 novembre 2017


Nous avons perdu hier soir, dans des conditions tragiques, l’une de nos jeunes femelles tigres. Elle s’appelait Mevy et était âgée de 18 mois. Cet événement a bouleversé notre famille et les habitants du 15ème arrondissement. Nous sommes dévastés. Nous comprenons la frayeur que la fuite de Mevy a pu provoquer et nous sommes profondément désolés pour les perturbations occasionnées.

Hier soir, aux alentours de 18 heures, Eric Bormann le directeur du cirque et responsable des tigres s'apprêtait à nettoyer leur cage. Il a fait entrer Mevy dans un sas de sécurité. C'est à ce moment-là qu'il a constaté que l'une des portes du sas, d'ordinaire condamnée, était grande ouverte. La tigresse s'est échappée. Eric Bormann a d'abord tenté de l'amadouer et de la faire revenir. Face à la fuite du fauve, il s'est résolu à la poursuivre sur la voie publique avec l'arme que la loi l'oblige à détenir.

L'utilisation d'un fusil hypodermique a été rapidement écartée, jugée trop risquée vu le délai d'action de cette méthode. Il nous fallait avant tout assurer la sécurité du public.

Sans hésiter, et malgré l'immense douleur d'abattre un animal né dans notre cirque, nous avons ainsi pris nos responsabilités. Un geste terriblement douloureux mais nécessaire pour Eric Bormann, qui a réussi à neutraliser l'animal en une dizaine de minutes.

L’amour des animaux est le coeur de notre métier, et ce depuis 8 générations que le cirque existe et 40 ans que nous sommes installés à Paris. Leur bien-être a toujours été au centre de nos préoccupations. C’est avec passion que nous travaillons chaque jour avec eux, que nous les voyons naître, les nourrissons au biberon, et que nous vivons au quotidien avec eux. Le respect des animaux et la sécurité de nos spectateurs ont toujours été nos moteurs. Eric Bormann, le propriétaire du cirque, est membre depuis 2012 de la Commission nationale consultative de la faune sauvage captive du Ministère de la Transition écologique et solidaire. Il siège en formation pour la délivrance des certificats de capacité à posséder un animal protégé par l'annexe de la convention de Washington.

Les attaques de quelques associations de défense des droits des animaux sont aujourd’hui blessantes pour notre famille. Nos neuf tigres sont tous nés au cirque. Nous leur offrons une qualité de soins dont nous sommes fiers, alors que le tigre est une espèce en voie d’extinction en milieu sauvage.

Notre installation récente dans le 15ème arrondissement a fait l’objet d’un accompagnement en matière de sécurité de la part de la Préfecture de Police de Paris avec qui nous travaillons main dans la main pour assurer aux riverains et aux spectateurs une sécurité maximale.
La défaillance du système de sécurité est un fait extrêmement rare dans le milieu du cirque. Aucune piste n’est écartée, y compris celle de la malveillance.
Nous travaillons avec les forces de l’ordre et nous mettons en oeuvre tous les moyens pour faire rapidement la lumière sur cet effroyable événement et apporter notre concours plein et entier à l’enquête qui va être engagée par les autorités compétentes. Nous nous réservons le droit d’engager des poursuites en fonction des conclusions.

Nous remercions toutes celles et ceux qui se mobilisent pour nous soutenir et nous témoigner leur amitié et leur confiance.

Le Cirque Bormann souhaite aujourd’hui reprendre ses activités et retrouver la sérénité pour continuer à offrir aux enfants et aux plus grands la joie et la découverte de numéros qui sont notre raison de vivre.

Eric Bormann
Alexandra Bormann

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pascale 28/11/2017 16:33

Je l'ai vu au journal je ne sais plus quel jour et sa femme sur , tv parisien , honteux !!! je crois rêver ... samedi rassemblement ONE VOICE et dimanche Action Directe Animaliste , venez nombreux !!!


https://www.facebook.com/brutofficiel/videos/1939980376251600/?hc_ref=ARQtssC6m3lx3VZBYvUQnQbPYLQ301_K_-CHp1EO-ykCrJe11CbYdK3bI6-n4KrCx6c

https://www.facebook.com/events/380336559086256/ Rassemblement 2 décembre 2017


https://www.facebook.com/events/1100629476706829/ Rassemblement 3 décembre 2017


Merci

Ricard Bruno 28/11/2017 17:29

Bonsoir
Il est dommage que ces deux associations ne s'unissent pas, deux manifestations à un jour d'intervalle...
Bruno Ricard

Annfil 26/11/2017 12:14

Non aux animaux dans les cirques. Aucunes excuses à l'abattage de ce pauvre tigre.

BRUNA 26/11/2017 10:56

Une réaction à la lettre du Directeur du cirque Bormann. C'est vraiment prendre les gens pour des c.. où il n'y a que les c.. ou les sans coeur pour y croire !!! nés ou pas en captivité, les animaux sont maintenus en PRISON ! dans un espacé réduit où ils tournent sur eux mêmes, dressés sous la menace du fouet, ou des aiguillons pour les éléphants, c'est ça leur amour des animaux ??? cette horreur doit cesser à tout prix !! les animaux ont une valeur pour eux oui mais elle est uniquement VENALE !!! STOP A CETTE CRUAUTE !!!

Elisa 26/11/2017 10:10

C'est révoltant ! Il faut absolument remettre en cause ces autorisations de détenir un animal en captivité pour les donner en spectacle; C'est dépassé aujourd'hui.
Pourquoi donc ces animaux sont en voie d'extinction ? Ils vont pas nous faire croire que c'est grace à eux, qu'il y en a encore ! Ils les élèvent pour les rendre esclave. Soyons clairs. Ils seraient plus à leur place dans leur savane.!! Ils sont d'une mauvaise foi pitoyable. Faudrait vivre avec son temps et evoluer. Le cirque on y va pour voir autre chose que des fauves contraints de se donner en spectacle, merde.