Corée du Sud : un appel à bannir la viande de chien avant les JO

Publié le par Ricard Bruno

Une association recense près de 20. 000 fermes d'élevage de chiens destinés à la consommation en Corée du Sud.

Une association recense près de 20. 000 fermes d'élevage de chiens destinés à la consommation en Corée du Sud.

ne association sud-coréenne de défense des animaux appelle à bannir la viande de chien, un mois avant le début des Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang

Cet appel de l'Association coréenne pour la protection animale, rapporté par le Korea Times, entend mettre en lumière le traitement des chiens en Corée du Sud : l'association recense 20.000 fermes d'élevage sur le territoire et 2 millions de chiens tués pour la consommation humaine chaque année dans le pays. 

Alors que la plupart des Coréens ne consomme pas régulièrement ce type de viande, elle apparait toujours sur les menus des restaurants ou dans les recettes traditionnelles.

«Nous souhaitons mettre fin à la consommation de viande de chien en Corée», explique l'association lors d'une conférence de presse le 3 janvier. «Les chiens sont les meilleurs amis de l'homme et nous ne devrions pas les manger». 

Une mauvaise publicité pour les Jeux de Pyeongchang

A l'approche des Jeux olympiques d'hiver, organisés dans le pays du 9 au 25 février prochain, les défenseurs des animaux comptent profiter de la venue de visiteurs internationaux pour mettre un coup de projecteur sur cette cause et redorer l'image de leur pays à l'étranger. 

«L'interdiction pourrait amener une adhésion supplémentaire de la part de personnes du monde entier qui s'opposent à la consommation de viande de chien en Corée», a également souligné l'association.

Le pays cherche d'ailleurs déjà à éviter les critiques : le marché de Moran Seongnam, le plus important de Corée du Sud, où étaient vendus chaque année 80.000 chiens, a fermé ses portes en février dernier, selon The Guardian.

La viande de chien déjà interdite par le passé

Et la controverse n'est pas nouvelle. En 1984, le leader sud-coréen Chun Doo-hwan avait temporairement interdit la vente de viande canine en prévision des Jeux olympiques d'été de Séoul en 1988, fermant de nombreux restaurants, rappelle le Korea Times. 

À l'occasion de la Coupe du monde de football en 2002, la FIFA, emmenée par l'association Brigitte Bardot sous la menace d'un boycott de la compétition, avait sollicité le gouvernement coréen pour interdire la viande canine dans les restaurants de Séoul. 

Source de l'article : Cliquez ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Elisa 05/01/2018 08:10

Juste avant des évènements important, parceque ça fait mauvais genre.
Il faudrait que ça s'arrête complètement cette manie de manger les chiens parceque disent-ils c'est une viande énergétique !!!! c'est juste monstrueux.

Séminaire 04/01/2018 19:09

Il est plus que temps que cette barbarie cesse...