Des milliers de chiens errants abattus en Russie avant le Mondial de football

Publié le par Ricard Bruno

Les onze villes dans lesquelles se dérouleront les matchs de la compétition ont entrepris d'éradiquer les milliers de chiens errants qui peuplent les rues.

Des milliers de chiens errants abattus en Russie avant le Mondial de football

Depuis plusieurs mois, les vidéos de rafle et d'exécutions de chiens errants en Russie se multiplient sur les réseaux sociaux. À cinq mois de la Coupe du monde de football, le pays a mis en place un vaste plan d'éradication des animaux errants afin que rien ne vienne gâcher l'événement, et l'image du pays.

Le problème est de taille: dans les 11 villes organisatrices, on compte près de 2 millions de chiens en liberté dans les rues. En 2009, rien qu'à Moscou, 30.000 chiens avaient été recensés. La capitale ne dispose pas de loi de protection des chiens, ce qui encourage les mauvais traitements et les abandons.

Publicité

Selon Ekaterina Dmitrieva, présidente de la Fondation pour la défense des animaux, interrogée par Courrier International, près de 1,4 million d'euros ont été alloués aux villes qui accueillent la compétition pour se débarrasser de ces animaux gênants. Version officielle: les chiens seront relogés dans des refuges le temps de la Coupe du monde, comme l'a demandé le gouvernement le 11 janvier dernier. Mais Ekaterina Dmitrieva en est certaine, l'argent a déjà été distribué pour rémunérer des tueurs de chien et pour acheter du poison. «Par exemple, à Ekaterinbourg, la somme allouée s'élève à 32 millions de roubles [460 000 euros]. Ce sont des sommes faramineuses», déclare-t-elle à Courrier International. Le journal révèle également que la fourrière de Volgograd, chargée de faire disparaître les bêtes, recrute actuellement un chasseur pour un salaire mensuel de 18.000 à 25.000 roubles (260 à 360 euros).

Source de l'article : Cliquez ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article