NÎMES Actes de cruauté sur des chiens : ils étaient enfermés dans des cages sans eau et nourriture

Publié le par Ricard Bruno

Photo des chiens lorsque les policiers sont intervenus

Photo des chiens lorsque les policiers sont intervenus

Entre le 26 et 29 mars, suite à un signalement, des plaintes étaient déposées par deux représentants de la fondation Brigitte Bardot contre un couple âgé de 18 et 25 ans, pour sévices et actes de cruauté envers un animal domestique. Les enquêteurs du Groupe d'Appui Judiciaire de Nîmes étaient saisis de l'enquête. Les policiers ont trouvé dans le petit appartement du couple, situé dans le centre-ville de Nîmes, 6 chiens, dont 4 de grande taille, enfermés dans des cages métalliques dont deux superposées sans eau ni nourriture.

Les deux petits chiens chiwawas étaient craintifs et blessés.Une odeur pestilentielle d'urine et des excréments jonchaient le sol de la pièce de 15 m2 où étaient cantonnés les chiens. Les 6 canidés étaient amaigris et apeurés.Les enquêteurs procédaient à la saisie des chiens et les remettaient à deux associations locales.

Photo des condition de vie d'un chien dans cet appartement de Nîmes

Photo des condition de vie d'un chien dans cet appartement de Nîmes

Le couple a été interpellé et placé en garde à vue à l'Hôtel de Police de Nîmes. A l'issue de la garde à vue, ils ont été convoqués devant le tribunal correctionnel de Nîmes pour le mois d'octobre  2018. Concernant l'état de santé des chiens expertisés par un vétérinaire, il en ressortait que les animaux présentaient des carences alimentaires, des amyotrophies des muscles à cause d'une très longue durée en cage.

Source de l'article : Cliquez ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article