La Fondation Brigitte Bardot fait annuler une soirée "bébé fauve" à Bussière-Poitevine

Publié le par Ricard Bruno

Il avait prévu une soirée spéciale avec un bébé fauve pour inaugurer son futur cabaret, mais face au déchaînement des réseaux sociaux, le patron du Night 87 à Bussière-Poitevine, en Nouvelle-Aquitaine, fait marche arrière. Sur Twitter, la Fondation Brigitte Bardot avait dénoncé ce spectacle.

La discothèque Night 87, qui deviendra cabaret en octobre, voulait organiser une soirée avec un bébé fauve La discothèque Night 87, qui deviendra cabaret en octobre, voulait organiser une soirée avec un bébé fauve 

Le 5 octobre prochain, la discothèque Le Night 87 de Bussière-Poitevine va changer d'activité et proposer désormais des soirées cabaret. Pour l'occasion, le patron voulait une soirée un peu hors du commun : inviter un dresseur et son bébé fauve pour faire le spectacle entre les tables et au milieu du public, caresses et câlins avec la petite "peluche" garantis.

Les défenseurs de la cause animale réagissent immédiatement

Mais la Fondation Brigitte Bardot a eu vent de cette soirée et a immédiatement réagi lundi dans un tweet, dénonçant l'exploitation animale et demandant même aux pouvoirs publics d'intervenir pour empêcher le spectacle. Ce tweet a été suivi de vives réactions de la part des défenseurs de la cause animale.

Exploitation animale : le restaurant/discothèque @lenight87 organisera, le 5 octobre, une soirée avec "bébé fauve" pour amuser les consommateurs. M. le @Prefet87, nous comptons sur l'intervention de vos services pour ne pas laisser faire n'importe quoi dans cet établissement !

— FONDATION B. BARDOT (@FBB_PORTEPAROLE) 

Face aux critiques, le patron du Night 87, Lionel Gallien, se montre d'abord très énervé : " C'est juste un professionnel du spectacle qui viendra avec un bébé fauve, le bien-être du petit animal sera respecté"affirme-t-il. "Je subis des menaces tout ça parce qu'on fait venir un petit fauve ? alors que vous avez des discothèques avec des soirées "Jackie-Michèle" où il y a des filles qui suc.... des mômes de 15 ans, là je ne vois aucune association" ! Avant d'ajouter que la soirée était organisée en partie au profit du WWF pour lutter contre le braconnage des animaux sauvages en Afrique.

 

Je n'avais rien à me reprocher" - Lionel Gallien, gérant du Night 87

Mais finalement, face à l'ampleur de la polémique et après un échange avec les responsables de la Fondation Brigitte Bardot, le patron de discothèque s'est décidé à annuler sa soirée. "Je ne vais pas risquer une fermeture administrative s'il y a des esclandres dans mon établissement" regrette-t-il. "C'est dommage d'en arriver là, je n'avais rien à me reprocher..."

Pour l'inauguration de son nouvel établissement, Lionel Gallien va probablement organiser une soirée magie-hypnose. "Heu, il n'y a pas d'associations anti-hypnotiseurs ? " sourit-il...

Source de l'article : Cliquez ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article