Tonnerre : la venue d’un dresseur d’ours et de singe provoque la colère...

Publié le par Ricard Bruno

Un ours brun (image d'illustration)

Un ours brun (image d'illustration)

Les fêtes Médiévales de Tonnerre, dans l’Yonne, ont lieu samedi 8 et dimanche 9 septembre 2018. Un spectacle animalier figure au programme, ce qui fait bondir la Fondation Brigitte Bardot.

Quel est le programme des Médiévales de Tonnerre ?

Des milliers de visiteurs sont attendus aux 6es Médiévales de Tonnerre, dans l’Yonne.
L’affiche promet de nombreuses animations : un grand marché médiéval, des jeux, des combats, une chasse médiévale, la présence de saltimbanques, de trouvères, de jongleurs…

Il y aura aussi un spectacle animalier avec ours et singe, ce qui suscite la colère de la Fondation Brigitte Bardot. Ses responsables ont écrit à Dominique Aguilar, la maire de Tonnerre, pour lui faire "prendre conscience du caractère indigne et immoral de telles exhibitions dans lesquelles la nature même de l’animal est inhibée, asservie pour le seul plaisir de l’homme".

 

 

Pourquoi la Fondation Brigitte Bardot est-elle en colère ?

"Il ne faut pas oublier que la plupart du temps, ces animaux sont enfermés dans leur cage et trimbalés sur les routes de France, d’une ville à l’autre. Pour 1 heure de spectacle par jour, combien de temps vivent-ils enfermés ?
Prétendre que ce spectacle relève de la pédagogie et mettre en scène un ours captif pour défendre les ours dans la nature est d’une absurdité sans nom !", déclare la Fondation Brigitte Bardot.

"Que deviennent ces animaux à la fin de leur carrière ? Qu’en est-il de la sécurité du public lors de telles exhibitions ? Ces animaux, même asservis, restent des animaux sauvages avec des réactions imprévisibles, sensibles au bruit et à l’agitation de la foule… Faudra-t-il qu’un accident mortel se produise pour que les bonnes décisions soient enfin prises !
La présence de ces animaux sauvages est-elle réellement nécessaire au succès de cette fête alors que tant d’autres animations de qualité seront présentées ?"

La Fondation Brigitte Bardot conclut sa lettre ouverte en espérant que la maire de l’Yonne soit "sensible" à ces arguments.

Source de l'article : Cliquez ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article