Rémi Gaillard obtient le retrait du renard de la liste des nuisibles

Publié le par Ricard Bruno

Rémi Gaillard obtient le retrait du renard de la liste des nuisibles

L'humoriste a posté une photo sur twitter ce vendredi annonçant que François de Rugy avait accepté de retirer le renard de la liste des nuisibles, avant la fin de l'année. 

Sur la vidéo (Cliquez ICI), on découvre Rémi Gaillard et François de Rugy autour d'une table. L'humoriste y remercie le ministre de la Transition écologique d'avoir retiré le renard de la liste des nuisibles, "même s'il n'a pas l'air d'accord sur la vidéo, mais c'est l'émotion je crois", explique l'humoriste en commentaire. Cette décision fait écho à la "prime à la chasse" dont sont victimes les renards qualifiés de nuisibles par les chasseurs. Sur Facebook, l'association One Voice avait, elle aussi, appelé le ministre de la Transition écologique pour qu'il retire l'animal de la liste des nuisibles. 

Fervent défenseur de la cause animale, Rémi Gaillard s'est illustré à plusieurs pour ses prises de position qui ont porté leurs fruits. En août 2018, il s'était engagé pour deux ours polaires du Marineland, parc animalier situé à Antibes, demandant qu'ils soient transférés. Il avait directement interpellé l'ancien ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot: "Si Nicolas Hulot pouvait [...] suggérer le transfert des ours polaires qui se font chier sous la canicule à Marineland". Quelques jours plus tôt, il avait obtenu que Kiwi et Dominique, deux ours du parc zoologique de Fort-Mardyck à Dunkerque soient transférés, en 2019, au sein du parc animalier Zoodyssée, dans les Deux-Sèvres. Sur twitter, le Montpelliérain avait dénoncé les mauvaises conditions de vie des deux mammifères. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article