Ris-Orangis : après l’incendie, la fondation Bardot recueille les animaux errants

Publié le par Ricard Bruno

Ris-Orangis, ce vendredi. Deux jours après la fin de l’incendie qui s’est déclaré sur le campement rom de l’hippodrome, les bénévoles de la fondation Brigitte Bardot se sont rendus sur le site pour sauver les chats errants. Fondation Brigitte Bardot

Ris-Orangis, ce vendredi. Deux jours après la fin de l’incendie qui s’est déclaré sur le campement rom de l’hippodrome, les bénévoles de la fondation Brigitte Bardot se sont rendus sur le site pour sauver les chats errants. Fondation Brigitte Bardot

Les bénévoles de l’association se sont rendus, ce vendredi, sur un campement rom victime d’un incendie. Vingt-six chats ont été sauvés et conduits chez le vétérinaire.

Ils erraient au milieu des détritus et des objets calcinés. La fondation Brigitte Bardot a mené, ce vendredi, une opération de sauvetage sur le campement rom de Ris-Orangis - Bondoufle, victime d’un incendie en début de semaine. Vingt-six chats ont été recueillis par la fondation.

« Nous sommes présents partout où il y a de la maltraitance, explique le responsable de la communication de la Fondation Brigitte Bardot. Une de nos bénévoles qui habite à proximité a signalé qu’une vingtaine de chatons et une dizaine de chats et de chiens erraient sur le campement. »

Avec le renfort d’un refuge de la fondation basé en Normandie et Le regroupement des chats perdus (Yerres), les bénévoles ont arpenté le site. « Nous utilisons des cages équipées d’une trappe, explique Christophe Marie, porte-parole de la fondation Brigitte Bardot. A l’intérieur, nous disposons de la nourriture odorante comme des sardines par exemple. Lorsqu’ils entrent, ils déclenchent un mécanisme qui referme la porte. » La technique est efficace : 14 chats adultes et 12 chatons ont ainsi été recueillis.

« Il y a beaucoup de chatons, ce sera plus facile pour eux »

Après un passage chez le vétérinaire, les animaux seront transférés dans un refuge de la fondation dans les Yvelines. « Nous avons libéré une chatterie entière pour cette opération, ajoute le porte-parole. Cela représente une cinquantaine de places. » Pris en charge par la fondation, les chats sont destinés à l’adoption. « Il y a beaucoup de chatons, ce sera plus facile pour eux, reprend Christophe Marie. Les chats les plus sauvages resteront dans notre refuge où nous avons de grands espaces pour qu’ils puissent vivre leur vie. »

Lundi dernier, sur les coups de 22 heures, les sapeurs-pompiers ont été appelés pour un violent incendie sur le campement. Le feu a pris en bordure du site, au beau milieu des déchets et détritus amassés au fil des longs mois d’occupations. Le sinistre, qui n’a fait aucune victime, a été déclaré éteint par les sapeurs-pompiers après plus de trente heures de lutte et de surveillance.

Source de l'article : Cliquez ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article