En Grande-Bretagne, la vente de chiots et de chatons sera interdite dans les animaleries

Publié le par Ricard Bruno

En Grande-Bretagne, la vente de chiots et de chatons est interdite dans les animaleries

En Grande-Bretagne, la vente de chiots et de chatons est interdite dans les animaleries

Le gouvernement britannique compte bannir la vente de chiots et de chatons de moins de 6 mois afin de lutter contre les conditions d’élevage et la maltraitance de ces animaux de compagnies.

Le département de l’Environnement, de l’Alimentation et des Affaires rurales (Defra), a annoncé ce dimanche 23 décembre, que la vente de chiots et de chatons, âgées de moins de 6 mois ne sera plus autorisée. « Ceux qui voudront acheter ou adopter un chiot ou un chaton de moins de six mois devront soit se mettre en relation directement avec un éleveur, soit avec un refuge », déclare le département. Cette mesure a pour objectif d’empêcher l’exploitation et les mauvais traitements que les animaux de compagnies subissent dans les animaleries.

Ainsi, pour adopter un chiot ou un chaton de moins de 6 mois, il faudra passer par les lieux d’élevage professionnel ou les refuges animaliers.

Les animaleries ne seront autorisées qu’à traiter avec des refuges qui respectent le bien-être des animaux ou directement avec les éleveurs. Claire Horton, responsable d’un refuge pour chiens et chats à Londres, a déclaré que cette loi « assurera un bon départ dans la vie aux animaux de compagnie tant aimés dans le pays ».

95 % de la population favorable à cette loi

Cette interdiction est surnommée Lucy’s Law (la loi de Lucy), en hommage à une chienne maltraitée qui a été sauvée en 2013 d’une ferme à chiots. Après avoir passé la plus grande partie de sa vie dans une cage elle s’était retrouvée dans l’incapacité de mettre bas, ses hanches ayant fusionné à cause du manque d’exercice.

Dans un pays où 49 % de la population possède au moins un animal, soit 11,1 millions de chats, 8,9 millions de chiens, cette nouvelle est accueillie les bras ouverts par pratiquement tout le monde. D’après un sondage réalisé auprès de la population, 95 % des sondés étaient favorables à cette loi, qui sera mise en place l’an prochain.

Avec cette mesure, le Royaume-Uni, rejoint la Californie qui avait interdit il y a plus d’un an, la vente d’animaux issus de l’élevage dans les animaleries.

Source de l'article : Cliquez ICI

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elisa 28/12/2018 08:44

Dans notre pays, on achète des animaux de compagnies comme si c'était des bibelots.
Il faudra arrêter un jour d'être à la ramasse en ce qui concerne ces pratiques.

Ricard Bruno 28/12/2018 09:41

Bonjour Elisa

C'est tout à fait ça...c'est pour cela qu'il ne faut RIEN lâcher...

Belle journée

Bruno Ricard