Les travaux de réhabilitation du refuge sont bien lancés

Publié le par Ricard Bruno

Une partie des travaux a été réalisée./

Une partie des travaux a été réalisée./

Il était impératif pour l'association pour le secours aux animaux (ASA) d'effectuer les travaux de réhabilitation du refuge d'Aussillon. L'ASA gère le refuge et assure la fourrière pour une vingtaine de communes et intercommunalités. Des travaux de mises aux normes imposées par la direction des services vétérinaires. «Nous avions jusqu'à fin 2018 pour faire une partie des travaux, explique Jean Marc Hortala, le président de l'association, et conserver notre agrément». L'association a sollicité la fondation 30 millions d'amis pour le dallage et le réseau d'évacuation de la partie fourrière et pension du chenil (31 770 €) et la fondation Brigitte Bardot pour la réfection de six box du refuge (18 000 €).

 
 

L'ASA a lancé deux cagnottes et des animations pour récolter des fonds. «Cela fait des années que l'on entend parler du dossier de réhabilitation du chenil d'Aussillon porté par les collectivités utilisatrices mais rien n'avance et surtout nous n'avons jamais été consultés». Le conseil municipal de Mazamet a approuvé courant décembre 2018 l'étude afin d'évaluer la faisabilité et le coût d'une réhabilitation de l'ensemble des locaux (49 box refuge et fourrière pour un coût HT de 386 591,74 €). «L'étude de faisabilité a été présentée le 4 juillet 2018 et communiquée à toutes les collectivités intéressées. Le coût de l'étude est réparti au prorata de la population de chaque commune ou intercommunalité suivant la population DGF» précise le compte rendu. La commune d'Aussillon est le porteur de projet de cette étude réalisée en 2017 pour le compte de l'ensemble des collectivités. L'association s'occupe du chenil depuis 15 ans, elle accueille, nourrit, soigne et remet sur pattes les chiens abandonnés ou maltraités pour qu'ils retrouvent un foyer ou une famille d'accueil. «Nous demandons à être tenus au courant de l'avancée du projet de réhabilitation et surtout il doit s'accompagner d'une convention entre l'association et la municipalité d'Aussillon». L'association n'a pas attendu que les collectivités se concertent avec beaucoup de retard pour faire les travaux qui se poursuivent cette année.

Source de l'article : Cliquez ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article