Sauvons nos refuges

Publié le par Ricard Bruno

Sauvons nos refuges
Sauvons nos refuges
Sauvons nos refuges
Sauvons nos refuges

Depuis la fin des contrats aidés, de trop nombreux refuges sont en danger de fermeture pure et simple. Les bénévoles ne sont pas assez nombreux pour subvenir aux besoins quotidiens d'un refuge. Imaginez-vous une structure de plus de 200 chats et autant de chiens. Il faut nettoyer les box, les accès, soigner et nourrir les animaux. L'émission "Un cœur comme le tien" s'engage aux travers de ces 2 journées organisées mais aussi à la mi janvier , la mise en ligne d'une cagnotte dédiée aux personnes qui ne pourront pas se déplacer et qui souhaiteront participer activement. L'objectif est de récolter des fonds pour les refuges en difficulté afin d'éviter leurs fermetures. Si personne ne bouge, dans 2 à 3 ans il n'y aura que des fourrières animales . Il y a de plus en plus d'abandons chaque année, 10 jours de rétention et je vous laisse imaginer ce que deviendront les loulous abandonnés si les refuges n'existent plus.... Engagez-vous avec nous ! Merci pour eux !

 

Vous ne pouvez pas

assister aux 2 journées d'action ?

Alors participez à la cagnotte 
"Sauvons nos refuges"

                 CLIQUEZ ICI

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

  • Chacun participe du montant qu'il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés.

Merci à tous !

 

Depuis la fin des contrats aidés, de trop nombreux refuges sont en danger de fermeture pure et simple. Les bénévoles ne sont pas assez nombreux pour subvenir aux besoins quotidiens d'un refuge. Imaginez-vous une structure de plus de 200 chats et autant de chiens. Il faut nettoyer les box, les accès, soigner et nourrir les animaux.

 

L'émission "Un coeur comme le tien" s'engage aux travers de ces 2 journées organisées mais aussi à la mi janvier , la mise en ligne d'une cagnotte dédiée aux personnes qui ne pourront pas se déplacer et qui souhaiteront participer activement. L'objectif est de récolter des fonds pour les refuges en difficulté afin d'éviter leurs fermetures. Si personne ne bouge, dans 2 à 3 ans il n'y aura que des fourrières animales . Il y a de plus en plus d'abandons chaque année, 10 jours de rétention et je vous laisse imaginer ce que deviendront les loulous abandonnés si les refuges n'existent plus....

 

Engagez-vous avec nous !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article