Une association intervient à l’hôpital Pierre-Lôo

Publié le par Ricard Bruno

Une fois soignés, les chats peuvent être relâchés ou adoptés.

Une fois soignés, les chats peuvent être relâchés ou adoptés.

Depuis un peu plus d’un an, une association a été créée pour stériliser, identifier et soigner les chats errants qui proliféraient à l’hôpital Pierre-Lôo. Une action qui s’étend désormais au reste de La Charité-sur-Loire.

 

Rien à voir évidemment avec l'offre de soins proposée au sein du centre hospitalier spécialisé. Mais sur l'immense terrain sur lequel se dressent les nombreux bâtiments de l'hôpital Pierre-Lôo, les chats errants ont trouvé un lieu propice à leurs activités, en toute liberté. D'où une prolifération des « moustachus », avec, comme corollaire, des bêtes plus ou moins affamées, galeuses, en triste état. Sans oublier le problème essentiel de l'hygiène sur l'établissement et les risques pour les patients et le personnel.

Depuis plus d'un an, une association a donc été créée et a pris les choses en mains. « Les chats libres du Centre Hospitalier Pierre-Lôo » a pour objet de capturer les animaux afin de les faire stériliser, de les identifier et de les soigner. Ensuite, ils peuvent soit être relâchés, soit être adoptés. Pour ceux qui restent libres à l'hôpital, des petits abris ont même été construits.

« C'est une très belle action qui est menée ici et que nous soutenons », explique Francelyne Hié, directrice de l'établissement. « Lorsque l'association s'est mise en place, ce n'était pas moins d'une centaine de matous qui batifolaient au sein de l'établissement. Les choses se sont bien améliorées, même s'il re

De son côté, Audrey Fassier, co-présidente, renchérit : « Désormais, l'association se propose d'intervenir aussi sur la ville de La Charité. On peut nous contacter sans problème, c'est quelque chose qui nous tient à cœur ».

Une collecte alimentaire samedi

L'association est entre autres soutenue par la fondation Brigitte Bardot. Mais toutes les aides sont les bienvenues. C'est d'ailleurs pourquoi des collectes alimentaires sont organisées. La prochaine aura lieu samedi 16 février au magasin Auchan, de 9 h à 18 h 30.

Contact. Érika Boisson et Audrey Fassier au 03.86.69.40.40 (standard de l'hôpital).

Source de l'article : Cliquez ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article