Yvelines. A Bazoches-sur-Guyonne la fondation Brigitte-Bardot a son arche de Noé

Publié le par Ricard Bruno

Depuis 2006, la fondation Brigitte-Bardot accueille à Bazoches-sur-Guyonne (Yvelines) un refuge pour les animaux. La députée Aurore Bergé l'a visitée ce matin.

La députée des Yvelines Aurore Bergé a visité le refuge de la fondation Bardot avec sa présidente Ghyslaine Calmels-Bock, à Bazoches-sur-Guyonne.

La députée des Yvelines Aurore Bergé a visité le refuge de la fondation Bardot avec sa présidente Ghyslaine Calmels-Bock, à Bazoches-sur-Guyonne.

150 chats, une dizaine de chiens, 31 cochons, des chèvres, des canards, un poney, des colombes… A Bazoches-sur-Guyonne (Yvelines), c’est une véritable arche de Noé qui s’est installée dans l’ancienne maison de campagne de Brigitte Bardot. En 2006, l’actrice française a fait don à la fondation Brigitte-Bardot de sa chaumière yvelinoise pour qu’elle puisse accueillir des animaux au passé douloureux.

Abandonnés, victimes de maltraitance ou récupérés après le décès de leur maître dans toute la France, ils trouvent ici un refuge digne de ce nom.

Pas de cages

Nous voulons garder un esprit de liberté, c’est pour ça qu’ici vous ne verrez pas de cages », précise dès le début de la visite Ghyslaine Calmels-Bock, qui accueillait ce jeudi matin la députée de la 10e circonscription des Yvelines, Aurore Bergé.

Une proposition de loi contre les abandons

L’élue prépare, en effet, avec une trentaine de parlementaires une proposition de loi contre les abandons d’animaux.

En Belgique, il existe un permis de détention des animaux. Et en Grande-Bretagne, la vente d’animaux en animalerie a été interdite. Nous devons nous inspirer de ces mesures, pour lutter contre les abandons d’animaux. Il faut aussi renforcer l’échelle des sanctions », estime Aurore Bergé, connue pour son amour des chats.

Cela tombe bien, car à Bazoches, ce sont les chats qui règnent en maître au refuge. Ils sont 150 en ce moment. Ils vivent dans plusieurs chatteries où chacun dispose de son coussin, de sa petite maison faite sur-mesure pour la fondation Brigitte-Bardot et a accès à l’extérieur.

Dehors, nous faisons pousser des plantes aromatiques, comme de la menthe ou du romarin, qui aident les chats à s’épanouir », commente la directrice.

Certains, comme Betty Boop, une adorable chatte trois couleurs, ont le droit de se promener partout. « C’est le privilège de ceux qui sont arrivés en premier », avoue la directrice qui n’a pas eu le cœur de les installer dans l’une des petites maisons.

Source de l'article : Cliquez ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article